Bonjour 2020 !

jeudi 2 janvier 2020

Hello Mes Petits Vous !

Je ne sais plus comment vous appeler, à vrai dire, je ne sais plus qui est ici maintenant que j'ai pris une seconde grosse pause sur le blog… Les meilleurs seront toujours de la partie, n'est-ce pas ? Et faire un peu de ménage naturel m’a toujours permis de rencontrer des gens géniaux ! Bienvenue donc au nouveaux qui découvriront ce blog au travers de ce bilan et re-coucou aux anciens !

Alors, 2019 ? Une folle année que je ne saurais décrire en quelques mots, tant elle a été riche en mille folies qui me sont arrivées !

J'avais envie, de faire mon récap, malgré mon absence, de vous raconter ce que je ressens aujourd’hui, comment je me place par rapport à tout ce que je faisais avant et tout ce que j’aimerai faire maintenant… Un peu comme une note à moi-même pour l’année prochaine !

Une année riche en émotions...


Je ne vais pas revenir sur chaque chose qui se sont passées en 2019, ce serait un peu relou pour vous et moi ! Mais, il est vrai que cette année qui s’achève à certainement été une des plus riches en matière d’émotions !

Le C.A.P, d'abord, a probablement été un des plus gros électrochocs qui me soit arrivé. Je partais d’une situation de nana de la com, qui n'avait fait que ça, de toute sa vie et je me suis retrouvée dans ma cuisine, 24/24, à pâtisser non-stop. J'ai dû faire face au stress, à l’anxiété mais aussi au bonheur et à cette douce euphorie qui m'emplissait dès que j'enfilais ma toque et ma veste !

Je ne vais pas revenir dessus trop longuement, j'ai déjà écrit pas mal à ce sujet. Il me reste quelques articles à publier sur la question, ils devraient arriver… Quoi qu'il en soit, si je dois faire le point sur cette expérience incroyable, c'est que je ne regrette en rien d'avoir pris la poudre d’escampette et de m'être lancée à corps perdu dans cette aventure, difficile mais pleinement satisfaisante !


Elle m'a ouvert tellement de belles opportunités professionnelles, comme « On Vous Embarque ! », par exemple, qui d'ailleurs, repart de plus belle pour une saison 3 dès le mois prochain ! J'ai pu faire des rencontres précieuses, de personnes bienveillantes, accueillantes, qui m'ont donné tellement de conseils précieux qui m’ont permis d'évoluer !

Ces entraînements en solo, chez moi, m'ont aussi prouvé que travailler depuis mon cocon était probablement la meilleure chose à faire pour moi. Gérer mon emploi du temps à ma sauce, travailler en décaler si besoin, gérer un enfant malade sans stresser, le garder aussi auprès de moi quand je veux en trouvant le moyen de travailler à un autre moment, me lancer des challenges à moi-même sans avoir à me comparer aux autres, ne pas subir une ambiance pro pesante quand un tel ou un tel arrive avec une humeur massacrante (si c'est moi, je ne peux m'en prendre qu’à moi-même !)… J'ai pu aussi me retrouver en tête à tête avec moi-même et ça n’a pas de prix de pouvoir s'accorder du temps (même si, on va en reparler plus loin dans l'article, ce n'est pas si simple pour moi !) !

Bref, ça été les montagnes russes, avec un ballon de baudruche dans la poitrine qui a explosé de paillettes quand j'ai vu mon nom dans la liste des admis au C.A.P. J'ai reçu récemment mon sésame, récemment d’ailleurs. Je suis tellement reconnaissante, pour 1000 raisons ! On va en parler un peu plus après…

La vie est quand même pas mal surprenante, quand on y pense. Même si elle est très souvent cinglante, elle sait se faire douce et j'ai envie de l'accueillir bien plus volontiers sous cet angle pour l’année qui arrive (j'y travaille, en tout cas !) …

Ma famille, mon véritable pilier !


Quand tu décides de changer ta vie, t'as beau vouloir le faire seule au maximum, pour que les autres ne soient pas impactés par tes erreurs ou des choix un peu hasardeux, ils sont à leur insu totalement embarqués dans l'affaire ! C'est comme ça… Dommage collatéral ou opportunité de suivre le mouvement, peu importe la façon dont ils vivent un changement, ils ont le nez dedans autant que nous !

Et, pour ma part, je n'ai eu que des moteurs d'Amour et de bienveillance autour de moi. Celui qui est ma moitié depuis 9 ans, celui qui est mon autre moitié depuis 2 ans. Celle qui est mon soutien depuis que je suis née. Celles qui sont arrivées dans ma vie de jeune femme et qui m'ont fait garder une âme d'enfant… Et puis tous les membres de notre famille qui sont tous aussi chers à mes yeux, les uns que les autres. J'inclue nos amis, qui se comptent sur les doigts d'une seule main mais je préfère ça à tout ce que j'avais avant ! Être certain de qui nous entoure, c'est aussi un pas vers une réconciliation avec soi-même !

Depuis le décès de mes deux parents, il est vrai que la vie a été moins douce. Devenir Maman sans ma Maman à mes côtés, faire naître le seul petit mec de la famille sans mon Papa à mes côtés… J'ai vécu de sales quarts d’heure dans ma salle de bain, les larmes aux yeux, en me disant que je n'y arriverais pas, que le manque était trop fort…

Et puis, cette année, pas par magie, après beaucoup de travail sur moi, j'ai accepté ! Vous savez, les phases du deuil et tout ça… Bah voilà, j'ai accepté le fait qu'ils ne soient plus avec nous, physiquement. Qu'on croit ou non en quelque chose, j'ai l'envie et le besoin de me dire qu'ils m’accompagnent dans tout ce que j’entreprends. Il n’y a pas de hasard, enfin, pour moi… Et ça, je l'ai compris après de nombreuses discussions avec Le Mari !


Nous ne nous serions probablement pas fiancés, si ma Maman ne nous avait pas quitté. Ni mariés, du coup ! Nous n'aurions probablement pas déménagé de Blois, malgré une situation financière délicate pour nous, si mon Papa n’était pas parti trop vite. Et nous n’aurions pas pris la décision de faire un enfant, sans cette discussion avec mon Papa avant qu’il nous quitte…

Alors oui, je pleure toujours un peu, parfois, en pensant à eux parce qu'ils me manqueront toujours. Mais grâce à eux aujourd’hui, je suis pleinement heureuse dans ma vie d’épouse, de Maman, et même de future entrepreneure ! Et du coup, je retrouve le sourire quasiment instantanément… Perdre ses parents, c'est juste affreux, surtout comme ça, brusquement, sans qu’on s'y attende. Et pourtant après avoir suivi ce parcours du deuil, je me sens plus sereine. On a vécu des choses dingues avec eux, ils m'ont inculqué des valeurs inestimables, m'ont éduqué (sans le savoir à l’époque et pourtant dans les 80/90’s) dans ce qu'on dirait aujourd’hui, la bienveillance et le respect…

2020, c'est le début d'une étape importante. Des travaux de rénovation dans la maison de mon enfance, où beaucoup de choses se sont passées. On a pris le temps nécessaire, de faire les choses dans l'ordre. Ce chez-nous de mes parents, va s'effacer pour devenir notre chez-nous à Victor, Le Mari et moi. Il ne ressemblera plus totalement à avant, et c'est ce que nous voulons. Nous réapproprier cette maison, pour y couler des jours heureux ! Et puis, pour m'y installer dans les règles de l'art, avec une cuisine adaptée et digne de ce nom… D'où ce petite passage sur mes parents, qui finalement, m'offrent aujourd'hui cette opportunité inestimable d'avoir une jolie maison, avec un  jardin et surtout une cuisine où mon activité aura un véritablement sens. Cette maison que j'ai longtemps vu comme un fardeau, aujourd’hui, je me languis de la voir à notre image ! Comme quoi, tout peut changer…

Des projets inspirants !


Et bien entendu, des projets. Je viens d'en évoquer un dans le paragraphe précédent, qui d'ailleurs se fait un peu grâce à l'une d'entre vous ! Je ne sais pas si elle lira cet article mais je la remercie de m’avoir envoyé ce petit message privé sur Instagram pour me proposer une solution à un problème qui pour nous à tout débloquer !

L'autre gros projet est la mise en place de mon activité professionnelle. Celle que je garde mystérieuse encore quelques semaines… Bon, en fait, je ne suis clairement pas prête donc ça me fait une excuse ! Je n'annonce finalement pas de date, j'ai pris du retard sur pas mal de choses... Je ne souhaite pas commencer à me presser, alors que j'ai pris mon temps depuis le début ! Mais c'est sûrement ce qui me fait avancer le plus en ce moment… Qui m’épuise aussi ! Oulala, c'est tellement bien de tout faire seule, ou accompagnée du Mari, mais c'est usant !

Ce qui me motive quand j'ai un coup de mou, c'est de me dire que j’aurai cette satisfaction quand tout sera lancé, de me dire que j’ai tout géré avec Le Mari, que ce sera mon histoire bien à moi et je ne regretterai rien de ce que j’aurai fait ! En tout cas, j’ai déjà produit en conditions réelles, les retours ont été positifs et je me sens prête à vous dévoiler mes recettes et à bosser pour vous régaler ! Rendez-vous début 2020 !


Le blog ? Oui, vous pouvez légitimement poser la question parce que cette année, ça été en dents de scie. Si pendant la première année de Victor s’était tout à fait normal, je n’ai pas compris comment les choses ont dérapées en 2019 ? Pourtant, ça partait bien !

Si vous suivez les événements, vous avez lu mes quelques articles sur ma Mission Organisation. C’était bien parti... Ça n’a pas très très bien fini, je l'avoue ! J’avais commencé à mettre en place pas mal de trucs, je vous laisse lire si ça vous intéresse et que vous n’avez pas suivi cette affaire, et même si c’était très efficace, il y a deux mois, c’est parti en cacahuète ! Et le blog a forcément pris cher avec cette petite sortie de route...

Exemple type, Noël ! J’avais prévu quatre articles, avec des listes de cadeaux sympas pour les enfants de 2 ans, une recette facile de gâteau à faire pour épater la galerie, un petit “blabla” sur Noël... Seul le calendrier de l’Avent a été publié ! Bref, si j’avais suivi un tant soit peu mon planning, j’aurais probablement pu m’en sortir et j’ai finalement laissé tomber !

Pour terminer, donc, sur les projets, ce n’est pas parce que je vais bosser sur autre chose, que mon emploi du temps va être rythmé de façon un peu différente à partir de l’année prochaine, le blog sera toujours dans mon quotidien ! Vous comprendrez rapidement pourquoi et comment, mais c’est certain qu’il sera une aide et un appui précieux pour moi et tout ce que je vais entreprendre dans les semaines à venir !

Une prise de conscience vitale...


Cette année, ça été aussi une prise de conscience évidente que beaucoup de choses n’allaient pas dans ma petite vie de Pauline. Trop de tristesse, trop de doutes, trop d’indécisions... Quand on met tout ça bout à bout, on se rend compte assez facilement que même si c’est bon d’accepter ses émotions, c’est aussi très compliqué à gérer, tous les jours, tout le temps !

Carnet Prune avait fait un très bel article sur l’hypersensibilité, que j’aurai pu écrire au mot près. Je vous laisse le lire, si vous avez envie ! En tout cas, pour ma part, j’ai pris conscience que je devais prendre les choses à bras le corps... Oui, ça fait partie de moi. Oui, y a des choses que je ne pourrais pas contrôler parce que c’est moi. Mais que certaines choses pouvaient peut-être s'améliorer avec un peu d'aide...

Et puis, j’ai arrêté de dire que je n’avais pas besoin d’aller parler à quelqu’un ! En 2019, fin 2019, après la plus belle crise d’angoisse qui m’a valu un (long) passage aux urgences et une batterie d’examens record, après une belle frayeur pour ma part, j’ai décidé de faire un pas vers ce que j’ai toujours refusé.


Je savais que ça arriverait un jour. La plupart de mes proches étaient ou vont voir un psychologue et quand je les entendais parler, ça me paraissait à la fois miraculeux et flippant. Je me suis toujours dit que tant que ça me ferait flipper, ça ne servirait à rien d’y aller. Et je crois que j’ai eu le bon réflexe !

Aujourd’hui, je dis avec le sourire, que c’est certainement l’argent le mieux dépensé de tout ce début de vie ! Vraiment ! Alors après, j’ai trouvé une perle avec qui je me sens bien, avec qui je me confie sans crainte et surtout avec qui je trouve des solutions et avec qui j’ai débloqué déjà pas mal de trucs un peu compliqués à gérer. Et quand je dis plus haut que ça devenait vital, c’est maintenant que je m’en rends compte! Ça fait quatre mois que je m'y rends, je serais accompagné en 2020 aussi, jusqu’à ce que je me sente mieux, en fait !

En acceptant, on se sent plus légère. Mais, je ne le faisais pas comme il le fallait, j’avais des œillères tellement gigantesques, que je découvre que certaines choses dont je me foutais royalement, me touchent profondément... Faut se laisser aller, faire quelques exercices, accepter aussi de s’ouvrir à 100% et de trouver une personne et des techniques qui vous conviendront !

J’ai une chance folle de trouver l’oreille qui ne convient dès mon premier rendez-vous. J’ai aussi fait le choix de ne pas demander à mon entourage, je voulais que ce soit une personne que personne ne connaissait. Bref, cette épaule en 2019 m’a fait tellement du bien que je sens, encore une fois, que j’ai pris un chemin qui me va bien !

2019, tu m'as bousculé !


On va finir là, parce que c’est déjà très long. Mais en même temps, c’est un peu ça, les « petits » bilans de blog. Même si là, clairement, ce n’est pas du blog dont je parle mais bien de moi !

Après tout, ce blog, c’est moi. Et vu qu’il a souffert de mon manque de rigueur, j’avais envie de discuter et d’aborder certaines aventures un peu plus personnelles que d’habitude. A vrai dire, cette absence et ce manque de rigueur, c’est clairement une part de moi en 2019… Comme quoi, un blog, c’est véritablement un bout de soi !

2019 m’a changé. Ça fait un peu “sortez les violons” mais c’est vrai ! Alors, pas du tout au tout, non plus. Je suis toujours la nana qui aime et fait rigoler, qui est un peu timide quand même et extrêmement sensible... Mais je sens que j’ai changé sur pas mal de choses !

J’ai finalement peu parlé de ma vie de Maman ici, et je l’ai toujours regretté parce que j’avais sincèrement envie de le faire. Mais bon, c’est un sujet lointain. Pour revenir au sujet de cet article, je sens que ma vision de Maman a beaucoup évolué. Victor a deux ans et quelques mois aujourd’hui, c’est un enfant rempli de vie, très éveillé, curieux, avec un sens de l’humour de dingue... Oui, je vous en mets une tartine mais cette année, j’ai compris une chose essentielle par rapport à mon enfant : NE PAS ECOUTER LES AUTRES ! J’ai tellement pris en considération ce que me disait les gens autour de moi, j’ai tellement lu de bouquins qui auraient dû m’aider... La première année, j’étais un peu tendue et je crois que les autres autour de moi ne m’ont pas aidé !


Chacun fait ce qu’il veut, et ce qu’il peut, tant qu’on est respectueux avec son enfant ! Voilà, c’est tout. Et peut-être que je suis parfois trop protectrice, peut-être que j’ai parfois un peu trop peur... Mais les gens n’ont pas notre vécu à nous trois. Ne connaissent pas tous les détails des embuches qu’on a rencontré avec notre fils. Et du coup, j’ai pris la décision que ce soit dans le vie réelle ou sur les réseaux sociaux, de ne plus prendre en considération les “conseils” qui sont probablement bons pour les personnes qui nous les donnent mais pas toujours pour ceux qui les reçoivent ! Bref...

J’ai changé aussi, parce que j’ai (un peu) moins peur. Moins de craintes de me lancer dans les choses que j’entreprends. Il y a quelques années, j’ai déjà voulu devenir mon propre boss et ça m’avait mis clairement à terre. Je voyais cet échec comme la preuve que je n’étais pas capable. Que je ne pourrais jamais faire ce que je veux de ma vie... Et puis... Finalement, j’y suis de nouveau ! Comme quoi, on évolue et parfois de façon un peu "comme sur la soupe" et c’est peut-être comme ça qu’il faut se lancer. Tenter sa chance, voir si ça marche… Ça me fait flipper, mais sainement. Comme une bonne dose d’adrénaline qui me pousse dans mes retranchements. Voyons comment les choses s'enchaînent, je suis prête au stress et à tout ce qui accompagne la création d’une entreprise, positives mais aussi négatives ! Go !

Je suis aussi heureuse de m’être écartée des réseaux sociaux. Ils deviennent plus toxiques qu’autre chose, à mes yeux. Ils sont devenus trop moralisateurs, trop malveillants, trop intransigeants, trop étroits d’esprit… Ils sont devenus trop « fake », trop « pub », trop « trop » ! J’ai fait un grand ménage, dans mes abonnements (tous réseaux confondus). Dès qu’une personne, que j’apprécie pourtant, publie quelque chose qui me touche trop, qui génère chez moi des réactions négatives, je vire. Dès que croise quelque chose qui ne génère pas de jolies sensations en moi, ou une réflexion intéressante, je ne suis plus… Radical mais ultra bon pour ma tête et moi ! Ça devenait une vraie pollution mentale… Je n’ouvre pas de débat sur la question, parce qu’il reste encore de chouettes personnes à suivre, des personnes inspirantes, créatives, drôles et bienveillantes (heureusement !). Ces personnes, j’adore passer un peu de temps à les suivre, à liker ou commenter leurs publications. Mais du coup, j’ai considérablement réduit ma consommation des réseaux sociaux. Je fais peu de stories, je ne publie plus quotidiennement sur Instagram, ma page Facebook est déserte (quant à Twitter, je n’y vais plus, c’est devenu une poubelle vivante, ce truc !) … Mais ce peu me convient ! Si j’ai un truc à vous dire, et bien, je le fais, si je n’ai rien à raconter d’intéressant, je me tais ! Et je crois que ce n’est pas plus mal, autant pour vous que pour moi…

Et du coup, 2020 ?


Et bien, on va voir…Je n’ai pas envie de me lancer de défi ou de résolution que je ne tiendrai pas ! J’aimerais peut-être faire de nouveau un peu plus attention à ce que je mange et à mettre en place un routine plus saine (avec un peu de yoga, ou des trucs qui me fassent bouger le derrière !). Je le faisais, Victor est arrivé, le C.A.P aussi… Je me suis mise de côté ! Voilà donc la première chose que je voudrais faire, sans pression.

Continuer à partager avec vous, principalement sur le blog. Mes découvertes, ma vie de Maman, croisée à celle d’entrepreneure et à celle de curieuse du quotidien… Bien sûr, les début de ma petite boutique vont certainement prendre le pas, mais j’aimerai vraiment vous parler de tout ça aussi ! Alors comment, je ne sais pas encore, mais il y a fort à parier que boutique/blog ne seront pas étrangers l’un à l’autre !

Partager aussi sur Instagram et Facebook. Partager différemment, mais le faire de façon cool et sans pression. Ce qui ne veut pas dire, publier à tout va et ne pas prendre le temps de penser à ce que je vais y faire. Juste, moins, mieux et peut-être aborder de sujets différents. Si on en croit mon « Best Nine 2019», tant à la mode ces dernières semaines, la bouffe, notre petite vie avec Victor et Le Mari et mes aventures vous ont plu… Y a pas de hasard, le vrai et le positif, c’est quand même pas mal du tout ! Vous avez raison !

Voilà, alors en 2019, on fêtera les 9 années du blog (je n’oublierai pas, cette fois-ci !), on découvrira mille choses ensemble, je vous embarquerais (le plus possible) dans mes nouvelles aventures et on va continuer à partager et s’amuser tous ensemble, si ça vous va ? Moi, oui !


Allez, c’est le moment pour moi de vous laisser. De vous souhaiter que vos vœux les plus chers se réalisent. Que vous ayez envie d’entreprendre. Que vous trouviez la force de mener à bien vos petits et grands projets. Que la bienveillance vous entoure et que vous trouviez votre équilibre pour vous sentir pleinement vous ! Belle fin d’année 2019, accueillons 2020 les bras ouverts, avec le sourire jusqu’aux oreilles. On sait que forcément, comme toutes les autres, elle aura son lot de moins bien mais on sait aussi qu’elle aura une bonne grosse dose de positif !

2 commentaires

  1. On se ressemble beaucoup Pauline il y a des parties que j'aurai pu écrire ! Je te souhaite à toi et à ta famille une très belle année 2020, qu'elle te soit douce et pleine de joie. Au plaisir d'aller boire un café avec toi un de ces 4 ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Barbara !
      Merci mille fois et belle année à toi aussi, pour toi et tes proches (et tes projets !).
      Et merci d'avoir pris le temps de lire ce LONG article ! ;)
      Au plaisir de prendre un verre et de bavarder de tous ces points communs ! ;)
      Bisettes !

      Supprimer

Dans Ma Boite - Le Blog | Gourmandise et Bonne Humeur | Tours