Marbré au chocolat

jeudi 1 août 2019


Ça fait bien longtemps que je n'avais plus publié de recettes sur le blog. Plus trop l'envie, plus trop d'inspiration... Et puis avec le C.A.P pâtissier, j'avoue qu'une fois avoir pâtissé, j'avais la plupart du temps, envie de me poser tranquillement avec ma petite famille, plutôt que de faire de belles photos qui valorisent mes recettes du jour...

Ça fait donc quasi trois semaines que je suis diplômée, que je me repose un peu. La canicule nous ayant aussi lâché la grappe, il fait bien meilleur pour faire tourner le four. J'avoue aussi très volontiers que faire tourner un four à 200°c alors qu'il fait déjà 30° dans ton appartement à midi, c'est assez décourageant...

Bref, me revoici, sans grande prétention, avec un marbré que j'ai un peu revisité... Pour ceux qui suivaient mes recettes, à l'époque (oldies here !), j'essaye de faire au maximum attention au sucre et gras que je mets dans mes gâteaux du quotidien et encore plus depuis que deux petites mains viennent piquer un morceau pour le goûter...


C'est donc, un marbré peu sucré et peu huilé au yaourt, que je vous propose aujourd'hui. Voici la recette, en seulement quelques ingrédients :
Marbré au chocolat, au yaourt, rapide et facile
>> Cuisson : 25 minutes à 180°
- 1 yaourt nature non sucré,
- 3 oeufs,
- 1 cuillère à soupe de sirop d'agave (en fonction de vos goûts, aussi !),
- 1/2 pot d'huile (qui peut être chauffée !),
- 3 pots de farine,
- 1 sachet de levure chimique,
+ 1/2 tablette de chocolat noir à pâtisser.
Et là, rien de plus simple.

Mélangez dans un grand saladier, le yaourt, les œufs, le sirop d'agave, l'huile, la farine, la levure.
Une fois votre pâte bien homogène, versez la moitié de la préparation dans un deuxième saladier. Gardez tout ça de côté... On continue !

Faites fondre votre chocolat. Bain marie ou micro-onde. Pour la deuxième option, ne mettez pas d'eau dans votre chocolat ! Faites fondre directement pendant 30 secondes. Mélangez. Remettez 30 secondes, mélangez. Et normalement, ce sera parfait !

Versez ce chocolat dans l'un des saladiers de pâte et attention, c'est parti ! Vraiment, rassurez-vous, c'est pas sorcier, vraiment, c'est pas compliqué. Je crois que c'est un petit mythe dans la fabrication de ce gâteau, si vous prenez le temps, le marbré sera marbré.

Munissez-vous de deux cuillères à soupe. Une pour la version nature et l'autre pour le chocolat. Ici, j'ai pris un moule carré, et du coup, pour faire plusieurs marbrures, j'ai fait mes "tas" de pâte à trois endroits différents. J'ai même fait un schéma, ne me remerciez pas !

Graissez votre moule. Et, c'est parti ! On pose une cuillère de pâte nature. Par dessus, une cuillère de pâte chocolat qui va venir "écraser" la première couche. Et ainsi de suite... Je l'ai donc fait à trois endroits différents, jusqu'à ce que les "tas" de pâte se rejoignent grossièrement.

Vous devriez avoir de belles formes qui apparaissent avant la cuisson. Si vraiment vous ne voyez pas ce que je veux dire, je vous invite à trouver une vidéo sur YouTube, par exemple. Je n'ai pas envie de valoriser l'une ou l'autre, je vous laisse trouver votre bonheur...

Hop, au four pendant 25-30 minutes (en fonction des fours, ça peut varier !) à 180°c.
Pour vérifier si c'est cuit ? Une pointe de couteau au cœur du gâteau, si ça ressort sec, c'est parfait !
Laissez bien refroidir le cake, avant de le démouler (ça évite que ça casse !).


Et enfin, découpez afin de voir apparaître de belles marbrures dans vos tranches de gâteaux.

Normalement, ça ne se mélange pas à la cuisson, si vous avez bien suivi les étapes... Le mieux, après avoir testée plusieurs façons de faire, c'est de mettre du chocolat fondu et non du chocolat en poudre dans la pâte chocolatée. J'ai la sensation que la pâte chocolatée est plus texturée et se tient mieux à la cuisson. Et que du coup, ça ne se mélange pas du tout !

Voilà, vous connaissez mon secret !

Rien de bien sorcier pour cette recette, mais j'ai constaté sur Instagram qu'elle vous avait plu, alors voilà, c'est bon, vous n'avez plus qu'à vous y mettre ! Et puis, si jamais vous prenez une petite photo, n'hésitez pas à me mentionnez sur les réseaux sociaux. Ça me ferait plaisir ! Allez, je vous laisse vous essayer à la recette...


Enregistrer un commentaire