Mission : Organisation #2

jeudi 3 octobre 2019


Nous y voilà ! Il est temps de faire le point sur mon premier mois d’organisation. Pour ceux qui n’auraient pas suivi le bibi, je vous encourage vivement à lire le premier article que j’ai rédigé à ce sujet. Pour comprendre, notamment, pourquoi je me suis lancée un défi !

Ça peut paraître idiot, exagéré, mais clairement, vu d’où je viens en matière d’organisation et de gestion de planning, ce n’était pas de trop de tenter de me recadrer en imaginant un petit challenge mensuel, avec vous !

L’autre jour, je pensais à cette non capacité à gérer quelque chose convenablement et je me suis rappelée que j’ai été dans ma vie professionnelle, en charge d’organiser des événements… Et du coup, je me suis un peu moins mis de pression, dans le sens où, j’ai les clés pour être organisée puisque je savais l’être au boulot. Mais que le fait d’être à la maison, peut nous faire oublier (parfois !) que c’est aussi notre cadre pro… En remettant tout ça dans l’ordre, j’ai compris que ce challenge ne serait finalement pas aussi complexe que je le pensais ! Donc, ça va...

Allez, hop, on passe au point sur les outils que j'avais proposé la dernière fois.

Y a des trucs utiles, d’autres moins…


La méthode Pomodoro - Pour vous, c’était l’outil qui vous semblait le plus chouette et que vous aviez hâte de mettre en place dans vos propres routines. Pour ma part, c’est celui que j’ai le moins utilisé… Je ne sais pas quel est votre bilan sur ce point, je serais curieuse de le connaitre !

J’ai tenté de l’utiliser et en fait, je me suis aperçue rapidement qu’il ne me servait pas vraiment. C’est une bonne méthode, quand on est un peu perdu et qu’on a mille choses à faire. Pour moi, et pour le moment, c’est loin d’être le cas. Mes tâches principales étant de finir mon business plan et de bosser pour le blog, je n’ai pas trois millions de tâches (pour le moment, encore une fois !) à penser ! Du coup, quand je me mets au boulot le matin après avoir déposée Victor, je ne m’arrête pas jusqu’à ma pause déj’. Et je reprends tranquillement l’après-midi jusqu’à ce que je doive récupérer le petit loup ! C’est aussi « simple » que ça, en fait, je me suis simplement recalée sur les horaires de boulot que j’avais avant et ça me va nickel ! J’ai gardé mes jours off, les lundis et vendredis pour gérer Victor et tout le reste… Et pour le moment, ça tourne bien ! Du coup, méthode Pomodoro, je te range dans un coin pour le moment, on verra d’ici quelques temps, si je change d’avis !


L’agenda papier – Alors lui, en revanche, il est d’une utilité précieuse ! Je n’oublie rien grâce à lui. Je note TOUT, mais vraiment, du rendez-vous avec les copines, au rendez-vous médical. Je prends de l’avance sur mon planning de blog, pour savoir quand je dois prendre mes photos, quel type d’article je vais publier… J’y pose aussi les jours où Victor va chez ma sœur, pour ne pas me perdre (même si on a un Google Doc à jour, tenu par Le Mari !) pour ma déclaration mensuelle. Mes rendez-vous pros aussi. Ou mes jours de tournages pour OVE et TILT… Vraiment, je n’oublie rien et ça me soulage comme jamais !

J’étais toujours en stress de savoir si j’avais oublié quelque chose. Vous savez, l’idée obsessionnelle que quelque chose doit se passer, ou être fait, mais que vous ne vous souvenez plus de quoi, ni de l’heure, ni du jour ou avec qui… Mais vous savez que vous aviez noté ça sur un bout de papier ! Qui a dû finir à la poubelle de papier, parce que ça n’avait pas l’air important quand vous étiez tombés dessus le jour du ménage… BREF ! 

Pour en revenir à ce petit agenda, il est hyper pratique. Les petites recettes sont très sympas aussi, j’avoue que quand je suis en manque d’idée, je sais qu’une recette facile est dans les parages. Les astuces aussi, sont sympas… Je pensais utiliser plus les petits autocollants, finalement, pas tant que ça… Mais ce n’est pas grave, l’important reste que je n’ai pas un énième agenda qui traîne et qui reste vide ! 


Le mur de Post-It – Je dois admettre que c’est ce qui fonctionne le mieux à la maison. C’est tellement intuitif pour moi ! Hop, une info tombe, je n’ai pas le temps de l’écrire dans mon agenda ou d’en parler… Petit post-it rapido et en rentrant à l’appartement, on tombe tous dessus !

Alors oui, quiconque entre chez nous peut voir que je dois prendre rendez-vous chez tel ou tel médecin… Mais entre nous, je m’en fiche un peu (et de toute façon à part nos proches et quelques potes, y a pas foule qui vient chez nous !) ! Blague à part, c’est vraiment l’outil que Le Mari a mis en place qui m’est le plus pratique au quotidien.

J’ai d’ailleurs été étonné de prendre ça comme un jeu, à celui qui réduira le plus rapidement sa liste de petits papiers colorés. Bon, actuellement, c’est moi ! (Sinon, je ne l’aurais pas dit…). Ce qui m’étonne aussi, c’est que je n’y croyais absolument pas ! Vraiment, j’ai vite dit au Mari que j’allais oublier de noter les choses, que je n’aurais pas le réflexe de le faire… Finalement, si, je l’ai très rapidement pris. Comme pour mon agenda, je note tout dès qu’un truc à faire tombe. Alors, on est clairement sur un outil de « TO DO » comme on dit, je pourrais l’avoir sur mon téléphone, le partager avec Le Mari… Oui, mais non… J’avais déjà essayé ce format, et ça n’avait pas aussi bien fonctionné ! Du coup, on continue, au point où on s’envoie parfois des sms pour se demander de noter un truc, si on est à la maison !

Alors, ce premier mois ?


Je suis assez contente de moi (je dis assez, je vous expliquerai plus bas dans l’article !) ! J’ai pu tenir un mois en sachant une semaine à l’avance ce que je devais faire de mes journées. Je sais vous dire ce qui va arriver la semaine prochaine, voire même, celle d’après ! Et c’était loin d’être le cas, il y a encore quelques mois !

J’avoue que ce sentiment de « déléguer » l’organisation et le planning à d’autres outils que mon cerveau, c’est reposant. Comme je l’avais dit dans mon précédent article, je retenais tout dans ma tête mais vous imaginez qu’à force, y avait plus de place et que les dysfonctionnements de cette technique ont vite montré le bout de leur nez ! Avoir des outils avec lesquels je me sens à l’aise et que j’ai vraiment intégrés dans mon quotidien me fait me sentir plus légère et moins angoissée face à ce que je dois faire dans ma semaine. 


J’aime aussi l’idée de ne pas y penser le week-end. En gros, je me suis donnée la sieste du vendredi après-midi, pour organiser la semaine suivante. Du coup, je laisse tout ça sur mon bureau, je n’y touche que si j’ai un truc important prévu le week-end, mais sinon, je ne l’ouvre en principe que le mardi matin (Lundi = courses le matin, aprèm sieste et jeux avec Loulou !) et je sais déjà que je n’ai pas à réfléchir à ce que je dois faire. J’ai remarqué qu’en gérant les choses comme ça, j’avais moins l’impression de perdre du temps !

Je suis contente de voir que ça marche tellement bien que j’ai réussi à intégrer dans ma semaine, quelques-unes des tâches ménagères que j’ai à gérer. Le linge notamment qui est pour ma pomme et que je faisais en principe le week-end. Ce qui était nul puisque le week-end, j’aime bien ne rien glander avec mes hommes ! Et depuis, je ne suis plus en stress, à devoir sécher mes sous-vêtements au sèche-cheveux, le mardi matin ! Un bonheur !

Mais, ça va plus loin que ça. C’est vraiment cette sensation d’être capable de se remettre sur les rails qui m'est agréable. Comme si, ce souci de désorganisation, c’était surtout un problème avec moi-même. Procrastiner, c’était devenu mon sport de prédilection et si je suis nulle pour courir, pour remettre au lendemain les choses, j’avais la médaille d’or. Du coup, je me félicite et je me sers la main à moi-même d'avoir aussi bien repris les choses, rapidement !

Des points d’amélioration ?


Bien entendu, ce serait trop facile de vous laisser en vous disant que tout va bien et que tout roule à 100%. Je n’aurais plus rien à dire les prochains mois et avouons que pour un truc que j’ai appelé « Challenge », ça aurait été un peu exagéré !

Il y a une habitude dont j’ai du mal à me défaire… La déconcentration ! Punaise, je ne sais pas quel animal fait ça (je ne suis pas calée animaux…), mais je vois bien un petit truc qui dès qu’il entend quelque chose se lève pour voir et y reste 10 minutes pour être certain de voir comment évolue la situation. Un chat ? Un chien ? Bref… 


Ça peut être, le vent dans un arbre qui tangue tellement qu’on a l’impression qu’il va tomber.
Ça peut être une réflexion sur pourquoi le voisin d’en face ferme toujours ses volets à 14h.
Ça peut être un petit chat qui passe de fenêtres en fenêtres qui fait flipper, tellement il manque parfois de chuter.
Ça peut être une sonnerie qui m’indique qu’un commentaire à été publié sur mes réseaux et je suis tellement contente que le temps de répondre + regarder ce qu’il se passe, j’ai perdu une heure…
Ça peut être une notification d’une vidéo, qui est drôle, qui dure 5 minutes alors c’est bon, c’est pas très long… Mais qui nous fait sombrer dans la spirale de l'enchaînement des vidéos pourries qui nous fait tomber, au final, sur la vidéo d’une baleine qui fait peur à un groupe de touriste qui prend des photos, et tu ne sais pas comment tu en es arrivée là…

Ça sent le vrai hein…

Je suis une vraie plaie à faire ça ! Je me suis déjà vu scotcher sur un bout de papier qui bouge pendant un bon quart d’heure, à ne penser à rien ! Vraiment, en mode, loque humaine qui n’avance à rien… Je me suis même posée des questions sur ma santé physique, parce que c’était bizarre quand même. Et à y réfléchir, non, je crois que c’est un de mes défauts… Je suis un peu trop distraite pour avoir une organisation tout à fait optimale !

Bon, après, ce n’est pas tous les jours mais j’avoue que parfois ça me met en rogne parce que si j’avais loupé la case YouTube, les choses seraient terminées bien plus rapidement (et j’aurais pu peut-être regarder quelques vidéos !). Voilà donc un nouveau point à travailler !

 
Pour le moment, rien d’autres à signaler et je vais donc marquer la fin de cet article, ici. J’espère qu’il vous aura plu et qu’il aura été intéressant pour celles et ceux qui se sont embarqués dans l’affaire. N’hésitez d’ailleurs pas à faire vos bilans à vous, en commentaire. Si vous avez trouvé d’autres solutions, d’autres outils ! Ça peut toujours faire avancer les blocages de quelqu’un (de moi !).

Rendez-vous dans un mois, pour voir si tout est toujours aussi beau dans ma vie mieux organisée et mes plannings orchestrés comme ja-ja !



2 commentaires

  1. Je suis un peu comme toi pour la distraction. J'ai installé le controleur de temps des réseaux sociaux sur l'iphone qui coupe les notifications quand je suis au boulot. Comme ça l'écran ne s'allume pas et je n'y jette pas un oeil toutes les 1/2h !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Cécile,
      Je suis horrible avec ça (et ça ne s'arrange pas !)...
      J'ai beau utiliser les fonctions de contrôles et tout ça... Mais à un moment, à force de lui dire que je veux continuer encore 15 minutes, il ne m'envoie plus de notifications ! Du coup, ça ne marche pas du tout ! :P
      Bref, faut que je trouve un truc !
      Bises, Pauline.

      Supprimer