Se détacher des réseaux sociaux...

vendredi 13 septembre 2019


Aujourd’hui, j’avais envie de parler avec vous des réseaux sociaux. Juste comme ça ! Cet article n’intéressera pas tout le monde, j’en suis consciente, mais ça me fait du bien de l’écrire et peut-être que des bloggeuses/bloggeurs traînant dans le coin auront un petit truc à dire, en commentaire ! Ce blog, je le vois comme un espace où j’ai envie de partager et échanger, et je pense faire de plus en plus d'articles du genre, où l'on pourra parler ensemble, sur une thématique…

C’est un sujet que beaucoup de bloggeuses et bloggeurs abordent aujourd’hui et faut bien se l’avouer, on comprend aisément pourquoi ! On ne peut pas fermer les yeux et faire comme si Instagram, en particulier, n’avait pas grignoté la notoriété des blogs… Enfin, pour ma part, c’est comme ça que je le ressens !

Je ne suis pas du tout aigrie ou en colère quand je fais ce constat, je me rends simplement compte des choses qui m’entourent. Je suis friande de ces réseaux sociaux, j’ai vu un bon nombre de blogs fermer pour privilégier Instagram. Je brosse un portrait un peu négatif de tout ça, je vous l’accorde parce qu’il existe encore et toujours d’excellents blogs qui perdurent, et ça, ça met du baume au cœur !

Personnellement, j’ai fait rapidement l’erreur de ne pas dissocier mon blog, des réseaux où je m’étais inscrite. Et c’est là où le bât blesse, selon moi ! J’étais captivée par le boulot que faisaient toutes ses bloggeuses que j’adore, où elles réussissaient à lier leurs différentes plateformes, sans encombre. Mais je suis tombée dans un autre piège, celui d’être scotchée aux images que je voyais et à ne plus penser à mon univers à moi !

Éloignement des réseaux sociaux, nécessaire, pour moi !


A force, on ne se rend pas trop compte de tout ça, je crois. En tout cas, pour ma part, j’avais vraiment l’impression d’être assez peu attachée aux réseaux sociaux. Je ne vais plus sur Facebook depuis trois plombes et demie. Je vais sur Twitter pour suivre les actualités sur des thématiques qui m’intéressent (mais je ne tweet plus, c’était tellement intéressant pourtant ! XD). Je suis assez gourmande de Pinterest, parce qu’on est en plein projet perso pour un prochain déménagement (uhuh !) …

Et Instagram ? C’est lui qui m’a fait basculer, je crois…

Et en même temps, j’ai cette sensation de ne peux pas pouvoir passer à côté. Soyons honnêtes, combien parmi vous, les lecteurs, viennent de ce réseau social ? Beaucoup, je le sais ! Je le vois dans mes stats ! 


J’ai mis en marche l’option « Équilibre Digital » sur mon smartphone. Et j’ai laissé tourner pendant une semaine, sans mettre de limite. Tout le monde l’a fait, je sais et tout le monde a fait le même constat qui finalement, ne m’a personnellement pas choqué : je suis trop sur mon téléphone ! Et en particulier, sur Instagram… Comme par hasard !

J’ai limité, à 30 minutes par jour, oh, punaise, c’est rude…

Scroller, rechercher des trucs, lire les textes parfois longs et intéressants (ou pas !) sous certaines photos, regarder les nombreuses stories de personnes qui me font rire, qui partagent des trucs cool, de petits loustiques trop choupinous qui font les rigolos (comme Victor, quoi !) … Bref, on y passe facilement bien plus que 30 minutes par jour et même si je ne touche pas mon téléphone pendant que je suis avec Victor, par exemple (sauf pour faire une ou deux stories avec lui, je l’admets !) et bien tout le reste, c’est un poil trop, je l’avoue !

Et puis, entre nous, ce qui a commencé à me faire penser qu’un truc clochait, c’est cette pression de dingue que je me suis imposée avec Instagram. Et attention, spoiler : ça m’a grave gonflé ! Besoin de publier TOUS les jours, à une heure plutôt fixe, en prenant soin de faire attention aux mots que tu utilises pour ne pas te faire reprendre sévèrement en commentaire, aux hashtags que tu emploies pour ne pas te faire passer aux oubliettes par Instagram en personne. En prenant compte de la retouche photo (je ne peux pas m’en passer, j’adore ça, ça faisait partie de mon boulot d’avant et du coup, c’est plus un réflexe pro qu’autre chose !), la réflexion pour la description, sans fautes d’orthographe… Je trouve que ça n’avait plus rien de naturel, à mes yeux, encore une fois !

Et puis les vacances…


J’ai eu besoin de poser le téléphone, pendant quelques semaines. J’avais besoin de sortir, de profiter de ma famille, de dormir, de glander, de rigoler avec Le Mari et Victor…

Alors par contre, non, pas de « Digital Detox », cette expression est devenue une mode, à mes yeux et elle me sort par les trous de nez… Bref !

Ça a duré trois ou quatre semaines. Je publiais des photos quand j’avais un truc à dire ou à partager qui était sympa. J’ai fait quelques stories mais bien moins que d’habitude (pour ceux qui me suivent !). En gros, j’ai publié quand j’ai eu envie de le faire et quand il me semblait qu’il était intéressant de partager un sentiment, une réflexion, un moment, une découverte. J’ai fait machine arrière et j’ai publié assez aléatoirement. 

chaussons tranquille at home

On ne va pas se mentir, ça n’a fait ni du bien à mon nombre d’abonnés qui a chuté de façon assez vertigineuse (et encore une fois, on va être honnête, ça pique un peu…), ni à mon blog et à ma routine que j’avais mise en place… Et pourtant, moi, ça m’a fait un bien fou !

Ne plus se prendre la tête parce qu’on n’a pas de photo sous le coude. Ne pas penser à comment la photo va être prise par ceux qui vont la croiser… Vraiment, ça m’est passé au-dessus de la tête et je m’en moquais royalement !

Cependant, je n’avais pas prévu ce qui allait se passer…


… Que je n’arriverai pas à m’y remettre ! C’est parfois tellement lourd pour moi aujourd’hui, de me remettre à mes réseaux sociaux. Je n’ai clairement plus le réflexe de publier une photo, ou une story…

Et puis, en plus, j’ai du mal à me dire que tous les jours, j’ai un truc intéressant à partager avec vous. Mon quotidien, il n’est pas celui d’une blogueuse professionnelle qui doit bosser à 100% avec Insta, avec Facebook, et tout ce qui sort tous les jours. Ma petite vie de blogueuse de Tours, elle est assez simple et ressemble surement à la plupart de ceux qui liront cet article : y a des jours où il ne se passe rien ! Où, je n’ai rien à prendre en photo. Où, je suis en tenue de maison, pour faire mon ménage et mon linge et que par conséquent, je n’ai rien à montrer. Je ne reçois pas (plus !) de colis avec lesquels je peux faire des unboxing ou des petites photos… Mon monde du blog à moi, il est devenu assez calme et du coup, je ne sais plus où est ma place sur les réseaux sociaux !

Paradoxe, quand tu nous tiens !


C’est fou cette sensation de se sentir « libérée » d’un poids que les réseaux sociaux font parfois peser sur nous, en les laissant de côté, et en même temps, de s’apercevoir que sans tout le travail monstre que je pouvais faire avant pour les réseaux sociaux, on n’existe plus ! En même temps, c’est normal, me direz-vous !
Et puis petit à petit, on s’aperçoit de choses vraiment géniales : 

  • Grâce à cet écrémage, cet été, j’ai constaté que finalement j’avais bien plus de gens « réels » qui me suivaient et avec qui je peux partager et échanger, que de comptes fake qui ne servent à rien. C’est hyper flatteur et ça donne quand même envie de continuer à partager (même si c'est un peu moins !),
  • J’ai la chance de recevoir encore aujourd’hui, plusieurs propositions par semaine, pour des tests de produits, pour des rencontres avec des marques, pour des ouvertures de boutiques qui convient les blogueurs… Alors que mon activité s’est grandement limitée !

Et en fait, j’ai surtout constaté un truc…

Ce n’est pas grâce à mes réseaux sociaux que toutes les chouettes choses qui m’arrivent, arrivent ! C’est grâce à mon blog ! Je crois sincèrement que même si les blogs sont moins lus, pour mille raisons (qui parfois m'échappent, j'avoue !), ils restent quand même assez présents sur internet et heureusement !

Une publication sur Instagram, c’est chouette, quand la photo est belle, quand elle montre des choses qui sortent de l’ordinaire, quand on a envie de faire rigoler, de partager un moment mignon, de faire passer un message fort… Mais c’est pour moi, très éphémère. Même si pour certaines photos, y a un travail de dingue derrière et que pour certaines causes ou carrières, c’est tout à fait pertinent ! 


Mais à mes yeux de lectrice assidue de blog, un article a plus de poids. Il est souvent rédigé en plusieurs fois, relu, actualisé si besoin. Il est toujours facilement disponible, et on ne passe pas mille ans à retrouver un article, si besoin (quand c’est pratique sur un blog, bien entendu !). Pour moi, quand je lis un article de blog, c’est comme si, je lisais un magazine et j’apprends mille choses, intéressantes ou un peu futiles, tant pis ! Je découvre des univers hyper riches, hyper construits avec des photos souvent hyper belles, avec des textes qui sont sur certains blogs hyper bien écrits et qui donnent envie d’aller jusqu’au bout et de ne pas en perdre une miette… [J’ai utilisé « hyper », 1000 fois, pardon !]

J’imagine que pour certains, Instagram leur apporte la même chose. Mais pour moi, ce réseau social ne m’aide pas à me sentir moi-même et à moins écouter ce(ux) qui m’entoure(nt). Alors qu’en ce moment, je suis clairement dans un tournant de ma petite vie tranquille où je n’ai clairement pas envie, ni besoin de me mesurer aux autres. Instagram, peut-être sans le vouloir ou en le voulant, m’a intégré ce compteur numérique dans la tête et ce "syndrome de l'imposteur" qui m’ont perturbé à nombreuses reprises. Et maintenant que je m'en suis détachée, je n’ai pas finalement pas l'intention d'en refaire autant qu'avant !

J’ai besoin de ne pas me sentir contrainte !


Je sens que je peux être à 100% moi-même sur mon blog, plus que sur les réseaux sociaux, qui sont tout de même hyper codifiés. Alors, m’en détacher (un peu !) me fera certainement perdre quelques personnes au passage, mais tant pis. 

Malheureusement, avec la fermeture de « dinosaures » du blog comme Hellocoton récemment, ça va peut-être pas aider non plus ! Mais, j’ai pris la décision de valoriser mon blog, peut-être au dépend d’Instagram. De partager des avis construits, de bavarder plus longuement, d’échanger via les commentaires (comme on l’a fait récemment sur mon article qui traite de ma nouvelle organisation, c’est super !), me relancer dans la photo un peu plus travaillée, de refaire des recettes, peut-être même me remettre à faire quelques vidéos… Mais tout passera par ici, avant d’aller ailleurs !

Je me reconnais bien plus ici, que sur Instagram. Alors même, si j’apprécie tout de même faire le tour des dernières photos publiées et des dernières stories à regarder. Même si je suis toujours partante pour discuter en Story et de publier une jolie petite photo quand j'ai un truc à dire, j’ai aussi envie de passer plus de temps à bosser pour mon coin à moi, où je maîtrise un peu plus les choses. 


Cet article est un peu perso, je l’avoue. Mais j’avais besoin de l’écrire et de partager ce ressenti que j’ai depuis plusieurs semaines. Pas de me justifier, au contraire, juste de dire ce que je pense vraiment de tout ça et ce que j’ai envie de faire. Merci d’avoir lu jusqu’ici, surtout si vous n’êtes pas dans l’univers impitoyable du blogging. Même si, j’imagine que ces idées concernent tout le monde, restez soi-même, c’est un bon conseil pour chacun d’entre nous !

Si vous avez un avis, identique ou différent, n’hésitez pas à échanger dans les commentaires. Ce serait un véritable plaisir de vous lire et de vous répondre, surtout ! Je crois que les réseaux sociaux ne cesseront de créer des discussions, alors à vous…

7 commentaires

  1. Article super intéressant :) Je suis comme toi, je privilégie mon blog et c OK pour moi de ne pas voir mes chiffres grimpés en flèche. J'ai un vrai lectorat qui me suit, avec qui je peux échanger, et je considère que c'est un vrai privilège. Je poste sur Insta quand l'image, l'idée est là. Pas d'autre pression, je souhaite avant tout me faire plaisir. Et pour l'instant ça paye :) Prends soin de toi Bise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Emeline,
      Merci pour ton commentaire et on retour sur la question. C'est hyper chouette de lire ce genre de retour, ça montre bien qu'on a encore des choses à dire et que les blogs ont toujours une belle place dans tout cet univers.
      Continuons dans ce sens, c'est le mieux à faire pour nous ! On a énormément de chance d'avoir des gens aussi bienveillants qui nous soutiennent, alors hop, haut les coeurs !
      Belle continuation à toi !
      Pauline

      Supprimer
  2. coucou Pauline, perso je n'ai pas de blog et je vais beaucoup (trop) sur instagram mais juste pour regarder mon fil d'actualité et les story (je ne publie rien ...) et quelle perte de temps, je le sais, mais je continue d'y aller
    c'est vrai que les blog je ne prends pas le temps, parce que j'aime bien me poser sur l'ordinateur pour lire les articles, sur le téléphone j'aime pas trop.
    alors qu'insta c'est plus facile sur le portable mais c'est du fake ...
    ton article m'a fait réfléchir ! et je vais de ce pas aller voir les blog que j'ai d'ailleurs mis en favori mais que je ne prends pas le temps d'aller voir ^^
    bonne journée,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Anaïs,
      Je t'ai déjà répondu en MP sur Instagram (Le Fameux !) et je réitère mes remerciements ici !
      Ton commentaire m'a fait sincèrement, très plaisir ! Quand on est "petite" blogueuse (malgré les 8 ans, quand même...), c'est toujours difficile de savoir si on est lu, ou si on écrit un peu dans le "vide". Et ce genre de com, il fait du bien ! Il donne envie de continuer et surtout d'aller chopper une motivation comme jamais pour continuer à produire du contenu qui vous donnera encore plus envie de suivre nos aventures...
      Du coup, je suis ravie que tu ais pris du temps pour m'écrire, pour lire. J'espère te recroiser par ici, de temps à autre.
      Encore merci !
      Pauline.

      Supprimer
  3. Super article ! Depuis le départ je privilégie aussi mon blog et surtout je fais les choses comme je le ressens sans pression. Je veux que tout ça reste un plaisir et non une contrainte. Du coup c'est sûr que j'ai pas beaucoup de gens qui me suivent mais au moins ce sont de vrais gens. C'est sûr des fois ça m'embête de stagner sur insta avec mes 460 followers mais franchement j'aime trop ma liberté pour faire autrement ��. Le blog reflète notre personnalité et notre petit univers et on fait bien de le garder! Vive les blogs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Barbara,
      Merci pour ton com' ! On se comprend bien toute les deux, je pense qu'on est aussi sur la même longueur d'onde en matière de blog. Sentir qu'on est à l'aise dans ses baskets, qu'on fait ce qu'on aime et qui nous fait plaisir. C'est surement ça le petit truc qui fait qu'on continue malgré le fait qu'on dans le "top of the top". Mais franchement, on a déjà l'occasion de faire jolies choses, de faire de superbes rencontres... C'est génial !
      Comme tu le dis, c'est notre petit Monde à nous et vive les blogs ! Bises !
      Pauline

      Supprimer
  4. Ce qui m'embête le plus avec les blogs c'est la partie commentaire ! C'est si simple sur IG de laisser un commentaire ou juste un cœur que quand il faut remplier plusieurs champs, valider, être sûr que c'est envoyé... et recevoir une notification qu'on nous on a répondu (qui n'arrive jamais...) c'est déprimant.
    Il faudrait que les plateformes de blog développent des bloc commentaire bcp plus intuitifs et avec le système de likes !

    RépondreSupprimer