Ohé, la rentrée !

Ohé, la rentrée. Rentrée 2018-2019 - Bilan et projets

Je n’ai pas fait de véritable rentrée depuis que j’ai quitté mes études.
Comme beaucoup, la rentrée rime souvent avec :

- Retour de vacances/breaks d’été,
- Entrée des enfants à l’école (maternelle/primaire/collège/lycée/fac…),
- Début d’un nouveau travail, de nouvelles études…


Bref, une rentrée, ça insinue qu’on reprend les choses là où elles se sont arrêtées ou qu’on va prendre un nouveau chemin. Du coup, faire un article de rentrée pour moi, qui ne travaille plus depuis avril 2018, ça pourrait paraître exagéré. Pourtant, je n’en ai pas vraiment parlé encore mais c’est une année qui, à mes yeux, sera charnière.

J’ai bien réfléchi depuis tout ce temps, j’ai même vu ma conseillère chez PE. Elle n’avait pas l’air effrayée quand je lui ai dit que dans un premier temps, j’allais reprendre les cours en ligne, via les MOOC que j’avais trouvé. Que j’avais envie de devenir mon propre boss. Je lui ai même promis que j’allais lui demander de l’aide pour faire tout ça, bien comme il faut. Bon, j’avoue que je ne lui ai pas tout soufflé et je ne serais pas beaucoup plus loquace avec vous dans cet article (je le ferais quand les choses seront vraiment faites, mi-octobre, normalement !) mais je peux vous dire que je vais aussi apprendre autre chose, enfin me perfectionner et me professionnaliser dans quelque chose que j’aime faire, par-dessus tout et depuis très longtemps, avant de tenter quoi que ce soit…


Cette année, j’ose !

Alors, euh, peser le pour et le contre avant, quand même. Parce qu’avant de tout quitter niveau job (je vous prépare un article sur ça aussi !) et de mettre en place les choses nécessaires pour me lancer, il y a eu des discussions avec mes proches, Le Mari principalement. Se lancer dans un truc un peu en marge, quand on a un fils d’un an et seulement une personne bossant dans le foyer, faut que ce soit un minimum préparé. Bref ! Je l’ai pensé, je l’ai calculé ce risque et aujourd’hui, je ne reviendrai en rien sur ma décision qui est une de celles qui aura été la plus bénéfique sur mon moral, ma santé, ma vision du quotidien et du bonheur.


Maman au Foyer.

Pendant quelques temps, aussi, en parallèle à mes cours à la maison, je vais retrouver les habitudes de Mamans au Foyer. Vous le savez si vous me suivez sur les réseaux sociaux, ça a déjà été le cas pendant tout le mois d’Août. J’avais très peur de ce mois entier, passé avec Victor. Et finalement, même si les cernes marquent bien le niveau de fatigue, j’ai adoré m’occuper de lui. Même si, ça été synonyme de moins sortir, moins gérer les « à côté », moins être dispo pour les potes… J’assume parfaitement le fait d’avoir mis tout ça de côté, pour voir mon fils évoluer, aussi vite, pendant ces 4 semaines.

Il va reprendre ses habitudes à partir de demain, pendant quelques semaines.  Et puis, on va reprendre cette routine à deux, pendant un moment indéterminé. Il va d’ailleurs falloir que cette fois-ci, je m’organise pour de vrai, parce que je vais avoir pas mal de trucs à gérer et jusqu’à présent, je n’ai pas trouvé la solution miracle pour bosser et garder Victor sous contrôle. Pensez-vous, entre rester tranquille à lire un livre (ce qu’il fait !) et partir à l’aventure dans l’appartement, en se tenant au mur, aux chaises, à tout ce qu’il trouve parce que le 4 pattes c’est plus assez « hype » pour lui, le deuxième l’emporte haut la main. Bref, je vais devoir réfléchir à tout ça !

Mais, ça ne me fait pas/plus peur. Je pense que j’adore ça, en fait, être chez moi à imaginer des activités pour le faire sourire, pour le rendre curieux. Ou à faire des balades en poussette. Lui préparer à manger et le voir dévorer ses morceaux de pommes de terre, de carottes ou de courgettes. Et puis, j’apprécie encore plus quand Le Mari rentre le soir, qu’il gère Loulou pour que je puisse me détendre ou faire ce que je n’ai pas eu le temps de gérer dans la journée. Prendre un bain, avec de la mousse, par exemple…


Blogueuse, Instagrameuse, Youtubeuse…

C’est que je deviendrais presque une « slasheuse ». Vous savez, ce terme qui traduit le fait d’avoir plusieurs activités dans son quotidien et de faire en sorte de tout mener à bien.

Bon, on n’y est pas encore parce que vous l’aurez bien compris, mes activités de nana sur le net ont été totalement mises sur la touche. Pas de publications régulières sur le blog, manque de réactivité face à vos messages, perte d’inspiration sur Instagram et un peu à l’ouest sur la nouvelle façon d’utiliser les réseaux, aujourd’hui. Sans me tirer une balle dans le pied, je peux dire que c'était un peu compliqué, cette année...

Pendant ma grossesse, j’avais pris la décision de m’écarter un peu. Parce que, d’une, avoir envie de vomir tout le temps te passe l’envie de faire autre chose que d’être au lit avec une bouillotte. Et deux, l’inspiration n’est pas toujours au rendez-vous. Surtout que j’ai bien vite compris, au travers du peu de retours, de certains messages/mails ou via la "désertification" du blog que mes « blablas » de futures mamans ne vous intéressaient pas vraiment.

Après mon accouchement, j’ai cru vouloir devenir une Maman/blogueuse. Parler de mon ressenti de Maman. Faire des looks de bébé. Proposer des concours et m'associer à des marques proposant des produits pour bébés. Parler mensuellement de ce que Victor faisait, point par point. Un peu comme toutes les mamans que je suivais sur les réseaux/blogs, finalement. Et puis, j’ai mis du temps avant de comprendre que, moi, Pauline, être Maman (même si c’est sûrement mon rôle préféré aujourd’hui !), ce n’était qu’un morceau de moi et que j’avais bien d’autres choses plus intéressantes (selon moi !) à raconter.

Mais entre-temps, j’ai perdu un petit bout des personnes qui me suivaient. Certainement à cause de ce volet « Maman ». C’est dommage, parce que j’ai toujours précisé que je ne ferais pas QUE parler de ça. Résultat des courses, j’ai fait fuir un morceau de mon lectorat et je n’ai jamais vraiment parlé de Victor sur le blog (si, quatre ou cinq articles à tout casser !). BRAVO POLOCHE !

Si vous avez lu mes milles grognements sur Instagram, je suis totalement perdue dans ma ligne éditoriale. Enfin, un peu moins, depuis que #trécoule est entré dans ma vie ! Disons que je sais ce que j’ai envie de faire mais que j’ai du mal à trouver l’angle vers lequel je dois aller.

Je ressens le besoin d’être plus authentique. De vous parler franchement, notamment via mes articles #trécoule. Sans rien vous cacher, trois sont en cours de rédaction et je les ai repris au moins une dizaine de fois, chacun. D’où mon manque de régularité. A vrai dire, j’ai aussi pris la décision de bétonner mes articles (exemple de l’interview du Mari) et de raconter des trucs aussi intéressants et complets que possible.


J’ai également besoin de temps pour le reste…

>> Je vais me plonger sérieusement dans tout un tas d’articles que j’ai trouvé qui me permettra de me « perfectionner » dans la photo faite avec un smartphone. J’ai pris la décision en achetant le dernier, d’y mettre un peu plus que d’habitude, notamment pour avoir de belles photos, pour ne plus avoir à utiliser le reflex qui est vieux et qui ne marche plus très bien. J’en suis ravie pour Instagram mais pour le blog, je dois être plus « pro » et l’utiliser au max de ses capacités.

>> Pour ma culture perso/pro avant tout, je souhaite aussi de me perfectionner dans l’utilisation des réseaux sociaux pour mieux valoriser mon travail sur le blog. Le peu de jours où je n’ai rien publié sur Instagram, m’a par exemple fait perdre pas moins de 30 abonnés et plus personne ne voit passer mes photos à en croire les statistiques. Vous allez me dire que c’est futile, mais pas vraiment. C’est un des seuls moyens intéressants, à mes yeux, pour faire la « publicité » de mes articles et si cela ne fonctionne pas, le blog va forcément en pâtir (et autant vous dire que vous êtes tout de même un peu moins nombreux qu’avant à me lire, les gars !). J’en ai été très touchée, j’ai même pensé il y a peu, à tout arrêter.

Ça peut paraître idiot, on dit qu’il faut se faire plaisir et ne pas regarder les chiffres. Mais quand on travaille dur, on aime avoir des retours. Je ne vis pas pour le succès, vous me connaissez, mais voir les statistiques de son blog baisser, perdre plus d’une centaine d’abonnés sur Instagram en quelques mois (alors qu’on n’en a pas 2000), ça se voit beaucoup. C’est frustrant de ne pas comprendre pourquoi les gens ne sont plus là, de voir les marques avec qui tu as instauré de la confiance se barrer parce que tu n’es plus intéressante pour eux et d’essayer des tonnes de choses pour éviter tout ça et de se foirer à chaque fois ! Ça m’a profondément blessé et j’ai du mal à mettre tout ça de côté...

>> Pareil pour mes vidéos. Vous êtes nombreux à me demander à quand la prochaine. Pour tourner une vidéo, il me faut environ une heure où je dois tout enregistrer d’un coup. Ensuite, il me faut environ une heure pour récupérer la vidéo, regarder mon rush, le monter, l’habiller avec des petites incrustations d’effets ou de vidéos. Ajuster le son, ajouter des effets sonores, si besoin. Je compte également, bien une heure pour l’export et encore la même pour l’importer sur YouTube. Sans compter, l’article sur le blog qui l’accompagne et la « pub » sur les réseaux sociaux pour l’annoncer. Bref, environ quatre heures pour tout faire. Mais là, en ce moment, je ne les ai même pas pour aller chez le coiffeur, faire venir l’esthéticienne, faire du shopping ou juste étendre mon linge.

J’adore faire de la vidéo, je ne dis pas que je n’en referais plus du tout. Mais ce ne sera pas ma priorité. Comme je l’ai toujours dit, je ne deviendrai pas Youtubeuse. Je n’en ai pas envie. J’aime utiliser la vidéo comme un médium supplémentaire pour partager des avis plus facilement, sur le blog. J’ai adoré faire des recettes, j’ai adoré faire de l’actu décalé avec Le Mari. Mais aujourd’hui, il faut se rendre à l’évidence, je n’ai plus le temps de prendre 5/6 heures par jour pour faire juste une vidéo. Je vous promets des « Favoris » ou des « Haul », voire même des théma #trécoule si cela s’y prête, mais sans jamais vous promettre une vidéo par semaine, même par mois, comme j’avais souhaité le faire.

Bref, je vais comme repartir de zéro. Autant vous dire qu’après 7 ans de blogging, ça fait mal au cœur. Mais j’ai participé activement à tout ça, c’est à moi de remonter le nez et de partir droit devant, en étant fière de ce que j’ai envie de faire de mon univers ! En espérant que vous me suivrez et qu'on puisse me faire confiance…


Alors, du coup, l’année 2018/19, c’est quoi ?

Priorité à mon projet. 
Des articles en rapport à tout ça auront largement leur place sur le blog et je suis CERTAINE qu’ils vous plairont.

Ma famille.
Elle sera toujours ma véritable priorité de vie. Mon quotidien, c’est eux. J’en parlerais au travers de mes articles #trécoule, notamment de ma vie de Maman, de nana qui veut devenir son propre boss... Je continuerai à publier quelques photos sur Instagram où passera un morceau de Victor, surtout. Et puis, je vais organiser ma petite vie de « Maman à temps plein » pour rester quand même auprès de vous, durant les quelques semaines de cohabitation avec mon assistant personnel.

Dans Ma Boite.
Dans cette course frénétique au planning de publication, j’ai envie d’être plus relax. Alors oui, je sais que je vais louper le coche, que je vais probablement encore perdre des lecteurs et même quelques opportunités de partenariats. Mais je ne pense pas que cela puisse être pire que maintenant… On repart sur de bonnes bases et au moins, je serais certaine de partager (ou bosser) avec des gens qui comprennent ce que j'aime !

Je vais faire en sorte de publier au moins un article par semaine. J’avoue que je m’éclate à écrire dans ma théma « #trécoule » et vu comment vous réagissez, je crois que vous aussi. Il se pourrait donc que cette dernière soit plus présente que prévue. Je vais aussi reprendre les photos de cuisine, pour mettre en ligne les quelques recettes sympas que je fais à la maison, dans mon quotidien. Ça vous a toujours plu, et finalement, ça ne prend pas beaucoup de temps. Surtout qu'aujourd'hui, j'ai véritablement changé ma façon de consommer et peut-être que ce serait intéressant d'en causer. J’aimerais aussi refaire quelques looks de temps en temps, mais je suis seule aux commandes d’un téléphone portable, ce n’est pas simple, je dois voir comment je peux me débrouiller pour faire un truc facile et rapide, tout en étant sympa pour vous. Bref, vous verrez au fil du temps, mais je vais reprendre doucement en vous proposant des trucs qui me ressemblent bien plus. Sans faire "comme tout le monde" !

Pour Instagram, c’est là où je suis la plus triste. Je ne sais plus par quel bout utiliser ce réseau. Vous avez été nombreux à me dire de continuer ce que je fais, à ne rien changer. Je pense vous écouter et croiser les doigts pour que cela revienne. En revanche, niveau spontanéité, faut que je me fasse une raison et m’organiser un peu plus. Il FAUT que je publie PLUS pour que vous me voyez plus, du coup, moi qui voulait couper le weekend, NOPE. Je trouverais un moyen, mais vous allez me voir quotidiennement, c’est décidé !

Je serais toujours chroniqueuse pour TILT, cette année. Il y aura simplement des émissions où je ne serais pas présente, puisque je vais devoir garder mon Loulou 24/24. Je vais aussi changer de jour de passage, je serais sur les écrans le vendredi soir ! Et puis, pour le reste, croisez très fort les doigts pour que je vous annonce un nouveau projet en rapport au blog, rapidement et puis un second, plus pro, par la suite !

Voilà ce très long article qui en dit beaucoup sur ce que va être cette année 2018/19. J’espère que tout ce que je mets en place aujourd’hui ne va pas d’évanouir une nouvelle fois. Je ferais en sorte de ne pas flancher, de garder la tête hors de l’eau et de croire en moi.


C’est un beau challenge optimiste pour moi qui voyait tant le verre toujours vide, avant. 

Bref, on se retrouve prochainement pour un nouvel article.
Je vous embrasse, merci pour votre fidélité, à vous, qui restez dans les parages coûte que coûte !
Merci aux agences et marques qui me font encore confiance aujourd'hui !
Et bienvenue à ceux qui débarqueront, grâce à ceux qui lisent cet article (parce que vous allez parlez de moi, je le sais ! :P ).

Ciao , Ma Compagnie !

PS : J'ai aussi pris la décision de vous proposer (enfin !) ma newsletter. Je dois encore la "styliser" mais c'est en cours de confection. Ce ne sera pas grand chose, mais j'ai juste envie que ceux qui ne me suivent qu'ici, ne loupent rien ! Ou que ceux qui ont du mal à voir mes publications ailleurs, sachent quand il y a du nouveau sur le blog. Un mail par mois sera LARGEMENT suffisant. Pas trop de blabla, simplement de quoi vous prévenir (et puis si mon crayon et ma tablette me démangent, peut-être le retour des wallpapers ou/et d'un calendrier pour les abonnés gold ! Oui, je me mets la barre haute, mais il faut ce qu'il faut !). Je vous tiens informés, sans faute ! <3

You May Also Like

0 commentaires