Notre jolie rentrée 2020...

mardi 1 septembre 2020


J’espère que la vôtre s’est bien passée et que vous avez passé un doux moment avec vos enfants, petits et grands ?

Je ne savais pas trop comment gérer cet article de rentrée. J’ai commencé à l’écrire. Il faisait 4 pages, c’était trop long et pas vraiment ce que je voulais vous confier. Alors, on va faire un « petit » article par questions posées sur Instagram et on débute avec un sujet d'actualité : 

« Victor est prêt pour sa rentrée ? »


Je pense pouvoir affirmer que oui, malgré le fait qu’elle ne soit pas celle dont je vous avais parlé il y a quelques mois, il est prêt et ravi de ce revirement de situation.

Nous allons débuter l’IEF, AKA, l’Instruction En Famille, avec Victor pour cette rentrée 2020.

Je ne ferai pas de « disclaimer » sur de possibles réactions assez peu positives sur cette décision. Elle a été prise après moultes discussions et pas du tout prise sous le coup de la peur, mais bel et bien, après une réflexion construite et qui laisse pleins de portes ouvertes, si besoin.

Je sais que cet article sera lu par une majorité de personnes qui me connaissent et me suivent et que ces mêmes personnes ont toujours été bienveillantes, malgré mes choix ou prises de décisions qui changent un peu de l’ordinaire. Alors pas de justification de ma part, donc, et si cette décision vous paraît mauvaise, et bien navrée. Nous n’avons pas tous les mêmes positions sur tout et heureusement ! Tant que tout le monde est heureux, c’est le principal !

Le pourquoi ?


Est-il vraiment nécessaire de vous dépeindre en long, en large et en travers (sur 4 pages), les raisons de notre choix ? A vrai dire, non, je ne le pense pas. Je crois que maintenant que les démarches d’officialisation sont lancées, il n’y a plus de questions à se poser.

Hier soir, en discutant avec Le Mari, je lui ai dit que je n’avais finalement pas envie d’en parler. Et il a dit quelque chose qui m’a semblé intéressant : pourquoi ne par parler plutôt de tes craintes et de ce que tu as ressentis quand tu as fait les démarches ?

Et effectivement plutôt que d’avoir une sensation désagréable de devoir m’auto-justifier sur notre décision, il me parait plus chouette de vous parler d'émotions.

Perdue, mise de côté...


Voilà comment je me sentais en juillet. J’ai discuté avec la directrice de l’école qui est aussi l’institutrice de Victor. J’ai pu parler de vive-voix avec l’Inspecteur d’Académie en charge de l’école. J’ai longuement bavardé avec une copine institutrice par téléphone, j’ai également échangé sur tout ça avec ma psy qui s’occupe également d’enfants et de leur famille. Et certaines mamans sur Instagram ont deviné (et validé !) notre choix, alors qu’il n’était pas encore entériné…

Bref, mes inquiétudes quant à cette rentrée spéciale pour Victor, elles se sont effacées au fur et à mesure que j’ai pu échanger et les confier à des professionnels de la petite enfance et/ou des parents.

En fait, j’avais stupidement peur du regard et du jugement des autres, alors que sincèrement, je savais au fond de moi, que je prenais la bonne décision. D’autant plus que, comme je l’ai dit plus haut, elle ouvre aussi des perspectives qui permettront à Victor d’intégrer sa classe, à tout moment, si besoin.

A savoir aussi que pour Le Mari, c’était une idée déjà intégrée. Lui, depuis que nous savons que nous allons être parents, me parle de cette instruction en famille. Il le voulait vraiment très très fort. Il aurait voulu s’en charger d’ailleurs, à l’époque, il aurait pu. Entre temps, il a trouvé son emploi où il se sent bien et moi, j’ai quitté le mien. Et puis, on a suivi le mouvement en oubliant peu à peu son envie et Victor a été inscrit à l’école. Mais contrairement à lui, j’avais des questions…

Les questions que tout le monde se pose…


Je me les suis posées. Et je me suis tourner le cerveau dans tous les sens, mais à chaque fois, j’arrivais à l’IEF. Et aujourd’hui, en ce 1e septembre 2020, je suis sereine et heureuse d’avoir fait ce choix, en pleine conscience.

J’ai prévu plein de choses, j’ai découvert un univers génial via des blogs, via des comptes Instragram de Mamans/Papas qui font l’école à la maison depuis toujours et partagent tout ça. On a même commencé ce matin pour tout vous dire, tellement j’avais hâte de lui montrer ce à quoi j’avais pensé !

Et Victor, dans tout ça ?


C’est lui la priorité. Nous avons parlé avec lui de tout ça, un peu tous les jours pour ne pas le surcharger d’informations. Pour être honnête, il n’a posé aucune question sur l’école et sa rentrée (que nous n’avons pas du tout caché !). Il a trouvé une formule assez chouette, du haut de ces, tout juste, 3 ans :

« Maman, tu commences à faire un petit boulot à la maison, avec moi. Et après, je continuerai le petit boulot à l’école, avec la Dame Maîtresse ! »

Et c’est EXACTEMENT ce qu’on souhaite lui proposer. Très sincèrement, s’il nous avait dit qu’il ne voulait pas DU TOUT faire l’école avec moi, nous aurions pris d’autres dispositions dans notre foyer (pas ouf, mais on n’en parle pas, l’idée me met les larmes aux yeux !) et il y serait allé ce matin. Au même titre que s’il m’avait dit qu’il voulait qu’on ne le fasse qu’avec moi, on aurait tenté une année complète en IEF.

Pour le moment, on reste sur « on fait des petits temps de boulot à la maison avec Maman » et on verra comment tout ça va évoluer... 

Concernant les questions de sociabilisation, et autre sujets légitimes face à cette prise de décision. Ne vous inquiétez pas pour Victor, il ne sera "désociabilisé" pour autant, je compte lui faire faire des choses et il ne sera pas malheureux ! Vraiment, vous pouvez me faire confiance !

D’ailleurs, même juste par curiosité, je vous invite à découvrir un article du blog « Mon Autre Reflet ». Il est absolument génial, et cet article en particulier m’a réellement permis de percer cette mini bulle d’anxiété qui restait coincée >>> LIRE ICI<<< ! 

Et voilà…


Je pense m’arrêter là sur cette petite annonce de rentrée. Je publierai certainement des billets d’humeur sur la question, mais pas je ne compte absolument pas marcher sur les traces des supers parents et/ou supers profs des écoles qui ont des blogs incroyables sur la question de l’IEF. Que je pourrais volontiers partager, si jamais vous êtes curieux ou intéressés.

En revanche, cela me ferait plaisir de partager des ateliers plutôt en mode « DIY » que j’aurais fait avec Loulou. Pour que vous puissiez les reprendre avec vos enfants, pendant les vacances, les week-ends, et tout ça…

Maintenant, que vous êtes au courant, n’ayez crainte si vous voyez une petite tête passer en story. Non, je ne fais pas louper l’école à mon fils, je fais les choses dans le cadre de la législation. Tout est OK, alors c’est partie pour cette sublime aventure !

Demain, je vous raconte ma rentrée à moi

Pauline.

4 commentaires

  1. Je vous souhaite à tous les deux une bonne rentrée 2020 ! Mon frère fait exactement la même chose avec sa fille depuis l'année dernière, elle a 4 ans et tout se passe très bien ! Personne n'a à juger de vos décisions, elles sont tout aussi honorables que celles des autres. Et puis nous avons tous des vies, des désirs et des préoccupations différentes. Encore heureux! Je t'embrasse Pauline ! Prenez soin de vous ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Barbara !
      Oui, comme tu dis, on a tous des aspirations différentes et heureusement.
      Je suis impatiente de véritablement lancer les choses, en tout cas, la première matinée s'est très bien passée, alors hop, c'est parti !
      Je t'embrasse !

      Supprimer
  2. Coucou Pauline, bravo pour cette décision !
    Je trouve ça génial l'IEF, avec mon conjoint on s'était posé la question, lui aurait aimé que la fasse d'ailleurs ... mais je ne me sens pas "capable", aprés 3 ans a la maison a garder mes deux bouts de chou, j'ai besoin aussi de me retrouver moi et puis je pense pas avoir le tempérament adequat.
    C'est génial pour vous d'etre en accord avec cette décision, et de vous en sentir capable surtout.
    Je vais suivre les DIY que tu proposes pour les activités du week end 😁

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Oui, c'est vrai que quand la décision est prise en duo, c'est bien plus simple. Disons que ça coule de source au final et se sent aussi plus fort face aux potentielles remarques pas toujours très agréables... ;)
      J'y est beaucoup réfléchi (enfin, vite parce que la décision a été aussi à prendre rapidement, pour les déclarations à faire !) mais il est légitime de se poser la question, ce n'est pas notre métier et on sait que'être institutrice s'est pas toujours simple ! Le GROS avantage qu'on a, au final, c'est qu'on a seulement un enfant à gérer et avec la quantité non négligeable d'idées et d'outils pédagogiques en ligne (et gratuits !), c'est vraiment un bonheur de s'y plonger.
      Je donnerai peut-être mes petits tips !
      Hâte de partager les activités avec vous, j'ai déjà beaucoup d'idées et je pense qu'on va pouvoir s'amuser !

      Supprimer

Dans Ma Boite | Blog du quotidien | Tours