Alimentation de Victor : De 5 à 8 mois.


Alimentation Victor - 5 à 8 mois

Il y a quelques semaines, j’avais publié un article sur l’alimentation de Victor, de sa naissance à ses six mois, les prémices de la diversification. Vous avez été nombreuses à me demander… Question fatidique…

« Est-ce que tu vas donner de la viande à ton fils ? »


Petit « disclaimer »

Pas de polémique dans cet article. Je respecte tout le monde, vraiment ! Je comprends totalement les choix de chacun et le mien m’appartient également. Je n’écris pas cet article pour recevoir des messages me prouvant par A+B que je fais fausse route, je n’attends pas non plus des acclamations de tout le monde et je ne cherche pas à convaincre, mais je demande juste qu’on se respecte les uns et les autres. Je ne pense pas que l’on fasse de « mauvais » choix pour nos enfants (sauf cas extrêmes !), je crois surtout qu’on s’adapte à eux, à leur évolution et qu’on fait ce qui semble être le meilleur pour eux (même si aux yeux des autres, on ne fait pas ce qu’il faut parfois !). Sur ce, allons-y !

On remet les éléments dans le contexte.

Je ne mange plus du tout de viande depuis près de deux ans (voire trois d’ailleurs). A la maison, il n’y a plus de poisson non plus. J’en mange toujours occasionnellement quand je sors ou que je suis seule. Le Mari, lui, a décidé de se tourner définitivement vers le végétarisme et vu que moi, ça me va, je cuisine EXCLUSIVEMENT végétarien à la maison.

Alors la question est légitime, du coup. Et j’avoue que j’y ai pensé et pas qu’un peu. Ça m’a trotté en tête pendant plusieurs semaines, je ne savais pas du tout quoi faire avec Victor…

J’ai lu pas mal de blogueuses/Mamans qui avaient opté pour le végétarisme de leur tout-petit. Ma sœur aussi, garde une petite dont la Maman a une tendance plutôt végétarienne… Bref, j’avais tout plein de témoignages sous le coude et du coup, j’ai pris ma décision en toute conscience.

Alimentation Victor - Petits pots fruits BabyBio

Victor mange de la viande (principalement blanche) et du poisson, et tout le reste ! 

Mais vous le savez déjà, c'était sur la première photo ! 
Nous nous sommes dit qu’il aurait le droit de faire son propre choix d’alimentation quand il aura assez conscience des choses. On ne lui cachera rien, on lui parlera de ce qu’il mange sans en faire des caisses. On ne parle pas de carences et tout le toutim puisque nous sommes parfaitement convaincus à la maison, que le régime végétarien est tout à fait complet quand il est bien mis en place ! On a plutôt vu l’aspect social. On a des exemples tellement concrets dans notre entourage, de la cantine, des retours des copains/copines…

Pour nous, on s’en fout ! On a sûrement des gens qui nous prennent pour des fous ou des inconscients d’être végétariens. Pour Victor, on ne veut pas qu’il soit mis en difficultés face à la dame de cantine qui assure que c’est végétarien alors qu’il y a du poisson dans le gratin, la Maman du copain qui a fait des nuggets de poulet et des frites pour faire plaisir… Et puis, qui dit qu’il aura les mêmes convictions que nous ? D’autant que je ne suis moi-même pas végétarienne puisque je consomme toujours du poisson !

Cela nous semblait normal de lui faire goûter à tout et qu’il fasse ses propres choix, plus tard !
Finalement, peu importe les raisons de notre choix mais au moins, c’est clair !
Passons à l’important !

Alimentation Victor - Petits pots salés et légumes BabyBio

Je lui donne quoi, concrètement ?!

Notre pédiatre nous a donné des régimes alimentaires que nous aurions pu suivre à la lettre mais… Nop ! Alors oui, on a gardé les grandes bases qui permettent à Victor d’avoir une alimentation saine et qui correspond à ses besoins quotidiens. En revanche, on va dire qu’on adapte aussi en fonction de ce qu’il nous fait comprendre.

Je ne vous ferais pas de journée type pour bébé, j’en avais parlé sur Instagram, ce serait idiot, selon moi de vous donner des quantités alors que je préfère largement que vous posiez dans un premier temps (comme on l’a fait nous !) les questions à votre pédiatre/médecin qui suit votre enfant. Il ne vous donnera peut-être pas exactement les mêmes infos qu’à moi et je ne veux en aucun cas vous perdre ou me faire douter !

En revanche, je voulais partager avec vous ce que je fais et ce que j’achète.

Autant être franche, quand on a débuté la diversification alimentaire de Victor, je travaillais encore et même si c’était seulement à temps partiel, je peux aujourd’hui le dire : ça prend du temps de faire soi-même à manger ! Alors attention, pas un temps de fou non plus ! Je pense qu’en s’organisant bien et en gérant un petit planning de réalisation de purées de légumes et fruits en tout genre, on s’en sort même en bossant.

Mais mon organisation et moi, on s’est laissé dépasser par les événements. Mon stress, mes angoisses et ma déprime étant de retour, autant dire que j’ai vite eu la tête sous l’eau. Du coup, j’ai préféré avoir toujours avec moi (dans mon Mammouth, comme je dis), quelques petits pots tout-prêts légumes/mélanges salés/fruits pour éviter les ennuis de manque au congélateur !

Alors, j’achète quoi ?

Je prends deux marques bio, qu’on trouve à la fois en magasins bio ou dans les grandes surfaces : BabyBio et Hipp. Mais principalement, BabyBio qui (selon moi) est hyper intéressante en termes de rapport qualité/prix. J’ai fait le test le plus simple du monde, j’ai préparé une purée de patates douces bio et j’ai ouvert un petit pot : EXACTEMENT LE MÊME GOÛT ! Et ça m’a totalement convaincu. 

Pas d’ajout de conservateurs, de trucs bizarres aux noms douteux, juste du légume, sans sel, sans crème, sans les trucs qui donnent un goût.

Pour les mélanges avec poisson ou viande, ils sont un peu assaisonnés mais rien de dingue. On conserve bien le goût des aliments (je ne goûte pas ceux au poulet, c’est ma sœur qui me l’a dit !) et c’est principalement des aromates qui sont utilisés.

Les petits pots de purées de fruits sont aussi excellents. Et franchement, quand on commence la diversification d’un bébé dans une saison où il n’y a pas de fruits adaptés, c’est bien pratique de changer les goûts avec les petits pots ! Du coup, on a tout tenté : pomme, poire, banane, myrtille, mélange de fruits, pêche, abricot, châtaigne, mangue… Il aime tout ! Le truc cool avec les BabyBio, c’est que la pomme reste l’élément principal, ce qui rend les autres fruits moins acides, moins forts et pourtant, l’équilibre fait qu’on conserve le goût de l’autre fruit.

Alimentation Victor - Fromages blancs et semoule vanille Hipp

J’achète également des fromages blancs pour bébé. Je varie souvent le midi, en donnant soit un pot de fruits entier, soit en mixant la moitié d’un fromage blanc et d’un pot de fruits (je donne souvent l’autre moitié au goûter). Ça fait une sorte de yaourt et Victor adore ça. J’achète les Hipp qui sont très bons et qui passent très bien. Assez tôt, on lui a également fait goûter des semoules à la vanille, pour changer et encore une fois, c’est très bon et il adore. On ne lui en donne pas tout le temps, mais cela permet de varier et de lui faire découvrir des saveurs et des textures nouvelles. On a pu, d’ailleurs, intégrer les céréales par ce biais.

Vous verrez, on intègre les aliments aussi en fonction de l’âge. Je vous donne donc les aliments en vrac, mais attention de ne pas donner trop tôt certains d’entre eux. Encore une fois, votre médecin est là pour vous guider dans l’intégration des aliments. Il existe aussi d’excellents blogs de Mamans qui donnent des idées de recettes, toujours justes et qui permettent d’aider quand on est à court d’idées.

Nous n’avons pas encore tenté les repas du soir, mais on va s’y mettre très bientôt. La raison est simple : jusqu’ici Victor ne se défaisait pas de son biberon avant la nuit mais depuis quelques semaines, il ne le termine plus et on pense que c’est peut-être le moment de lui proposer autre chose. En conservant un peu de lait, pour garder la quantité qu’on nous a demandé mais d’ajouter un peu de soupe de légume, par exemple. C’est d’ailleurs une variante que nous a proposé la pédiatre pour le dîner.

Voilà pour les aliments « tout-prêts » qui facilitent parfois la vie, je l’avoue. Mais, j’ai quand même un stock de pots au congélateur parce que, oui, je cuisine aussi pour bébé…

Je fais simple !

J’achète des légumes de saison en magasin bio, je les cuits à l’eau ou vapeur, j’ajoute un peu d’huile de colza (il m’arrive d’acheter également des sachets de légumes bio surgelés chez Picard, notamment pour les légumes hors saison, comme la courgette. Seul légume vert qui plait à Victor !).

Je fais ma purée avec mon mixeur plongeant, tout simplement et c’est parfait ! Je n’ai pas investi dans un mixeur pour bébé comme on le voit souvent chez les gens. C’est peut-être très bien mais je n’avais pas les moyens de le faire au moment où on a commencé la diversification et vu que je me débrouille parfaitement sans et bien du coup, je continue ainsi !

J’ai juste investi dans un chinois pour éviter que des trop grosses particules s’intègrent à la purée qui doit être lisse dans les premiers temps. J’avoue que maintenant, Victor est habitué à avoir une purée un peu moins lisse et cela n’a jamais été un problème.

J’ai gardé mes pots qui me servaient à stocker mon lait maternel au congélateur. Ils sont juste parfaits, puisqu’ils ont une contenance adéquate et qu’en plus ils peuvent aussi passer au chauffe-biberon qui permet de décongeler si besoin. J'ai acheté ceux de la gamme Avent chez Philips, sur Amazon si jamais ça vous intéresse. 

Alimentation Victor - Viande Yooji et petits pots légumes maison bio

Concernant la viande et le poisson, j’ai trouvé un truc qui est génial ! C’est bio, y a rien de mauvais dedans et c’est pratique. Ça s’appelle Yooji, ça s’achète en grandes surfaces au surgelé. En gros, c’est un petit palet de viande bio (poulet, bœuf) et de poisson label MSC (saumon, cabillaud) sans rien de plus dedans. Ça pèse 10g tout rond et on a donc la portion idéale à ajouter aux légumes. La chair a simplement été haché, ce qui rend le truc pratique et qui permet d’ajouter à nos mélanges de légumes, soit du poisson, soit de la viande sans avoir à tout préparer trop en avance. J’ai pas mal lu sur ces petits trucs en portion, je n’ai vu que du bien et après avoir testé, oui, c’est top !

Et ça s’est passé comment alors ?

Très bien ! Victor n’a jamais été embêtant en matière d’alimentation. Il est passé du sein au biberon sans problème (on a d’ailleurs parfaitement géré les deux en même temps). Il gère encore très bien le fait de manger « solide » et d’avoir encore un peu de biberon. On a juste eu un peu de mal à lui faire boire de l’eau, notamment le midi. Mais maintenant, tout va bien. En fait, c’est simplement que Victor ne voulait pas boire son eau au biberon mais au verre. Dès le départ… On a été un peu surpris parce qu’il ne connaissait à priori pas le principe, mais c’est comme s'il l’avait fait toute sa vie. Quand je parle de verre, c’est ceux qu’on utilise nous. J’ai investi dans des gobelets avec poignets, avec pipette et tout le toutim pour rien !

Aujourd’hui, Victor a tout juste 8 mois. Je pense qu’on peut dire que la diversification s’est très bien déroulée. On a hâte d’aller un peu plus loin, on voit bien son regard quand il nous voit manger du pain, des biscottes, des pâtes qu'il ferait bien comme nous… Alors même s’il mange déjà ces céréales dans ses purées, on voit qu’il aimerait tester de croquer dans les choses. Malheureusement pour lui, les quenottes ont mis un peu de temps à venir et avec ses deux petites dents minuscules de devant, ce n’est pas pratique. On va attendre un peu encore et on testera le moment venu.

Bébé Victor

Comme je le proposais sur Instagram, si je n’ai pas répondu à certaines questions que vous vous posez, je vous propose de poser la vôtre via ce formulaire que j’ai mis en place : https://goo.gl/forms/4RxnoChQakEAN7W23

Ce système va regrouper les questions au même endroit, plutôt que de poser la question partout et d’oublier des commentaires en route pour y répondre. C’est pas plus mal, je pense. Je proposerais alors une F.A.Q. (si je reçois plusieurs questions, bien entendu !) qui pourra compléter mes deux articles sur l’alimentation de Victor. N’hésitez pas à revenir aussi sur l’allaitement maternel et mixte, si cela vous intrigue. Je répondrais avec plaisir à ses sujets !

J’espère que cet article vous aura plu. Qu’il vous aura donner des pistes de produits à utiliser. J’ai voulu faire vaste et pas trop précis, pour éviter que vous vous posiez trop de questions. En effet, si je devais conclure précisément sur un point, je pense qu’il faut avant tout écouter votre enfant. Il saura vous faire comprendre si la purée est trop épaisse, s’il n’aime pas tel ou tel aliment… Vraiment, vous verrez, c’est pas si compliqué ! Juste un truc, gardez un bavoir sous le coude !

You May Also Like

0 commentaires