lundi 26 février 2018

La mise au point.


Je ne vous apprends rien. 
J’ai disparu dans les eaux troubles du “Euuuuuuuh, qu’est ce que je fous, là ?”.
Je suis peu présente sur le blog et les réseaux depuis plusieurs semaines… Vous dire que c’est pareil dans mon quotidien ne vous intéressera probablement pas mais, y'a pas que dans ma vie de blogueuse que c’est le foutoire ! 




Y a des périodes dans la vie, elles sont un peu moins funky !

Des moments où t’as juste pas envie de grand chose. Et en ce moment, c’est ce que je vis tous les jours. On a beau être une femme aimée et aimante, avoir un enfant formidable, une famille rassurante bah non, on a cette baisse de régime qui fait qu’on a juste envie de se faufiler sous sa couette et ne rien faire, du tout.

Dans ces moments, on se perd totalement. On est désorganisée, on n’est plus sérieux, on n’a plus vraiment de priorité (même se laver les cheveux devient un effort surhumain !). On a beau avoir envie de trouver un planning qui nous conviendra mieux et tenter de se booster, le seul rythme qui aille, c’est ne rien faire. Et même les Bujo, les weeks planners n’y ont rien fait ! 

Mais y a un moment où il faut faire des choix et se bouger, sinon, on tombe encore plus bas et ça fait mal. J’ai déjà fait ce genre de bêtise, alors pas deux fois ! Je dois mettre de l’ordre dans ma caboche, dans mon quotidien. J’en parle ici, un peu comme un exutoire nécessaire même si tous ces mots paraissent très personnels. Ces prochaines lignes ne sont pas des explications que je vous dois, ni des excuses. Y a juste un moment, quand on sait plus vraiment comment gérer ce genre de passage, le coucher sur le “papier”, ça aide !


Concernant le blog, bahhhhh...

J’ai un retard monstre. Je vais avoir des obligations prochaines, je me suis engagée dans des partenariats, dans des projets et j’en suis ravie parce qu’ils sont intéressants et me motivent mais il faut trouver l’inspiration.

J’ai des dizaines de pages de carnets remplis d’idées d’articles. Et pourtant, rien n’y fait, alors que je n’ai qu’à suivre ce qui est écrit, je n’arrive pas à m’y mettre et à les publier… Et ça me rend très triste. Oui, vraiment, c’est pas cool d’avoir envie mais de se sentir bloquer pour on ne sait quelle raison !

Concernant les réseaux sociaux, le fait de moins publier m’a fait perdre pas mal d’abonnés, mais franchement, tant pis. J’en ai marre de cette ambiance “course aux abonnés”, de devoir me comparer aux blogueuses pour comprendre pourquoi les gens désertent, d’avoir peur d'être passée du côté des blogueuses “out” et surtout de faire comme tout le monde... 

Je n’avais rien à dire, je n’avais rien à montrer d’intéressant et je me suis sentie obligée de faire les choses sans plaisir sous prétexte de ne perdre personne au passage. Je vais donc arrêter de me mettre la pression et je vais vivre un peu plus au jour le jour. Me détacher de ces pseudo-obligations ! J’ai ma vie, c’est ma priorité et je crois que je l’avais oublié… Alors si pour être une once “reconnue” il faut mettre de côté le principal, je dis non et je vais juste continuer mon petit bonhomme de chemin, comme je l’ai toujours fait. 

Qui m’aime me suive ! Me lâchez pas hein...


Ma vie pro.

J’en parle jamais ici. Je vais bientôt changer tout ça, du tout au tout. Y a un moment dans ton quotidien, tu sens qu’il faut partir et faire bouger les choses. Le moment, il est maintenant, pour moi ! Tant que rien n’est officiel, je ne souhaite pas en dire plus. Mais dans mon envie de remanier mes habitudes, il se pourrait que je revienne sur tout ça en vidéo, ce qui annoncerait mon retour sur Youtube (quelle annonce !). Discuter avec vous me manque et c’est un sujet tellement vaste qu’il me semble qu’il sera plus simple de le dire, plutôt que de l'écrire ! 

A votre place, j’achèterais thés et biscuits, ça va encore durer des plombes !


Parler de Victor.

J’ai voulu puis j’ai pris peur. Mais bordel, j’ai tellement envie de vous raconter mille trucs sur ce petit être qui a chamboulé beaucoup de choses, de partager avec vous honnêtement des anecdotes drôles (ou pas), de parler de ce que je vis en tant que maman. Pourquoi cette crainte ? Pourquoi me mettre moi-même des bâtons dans les roues ? On va mieux gérer tout ça et faire une liste de ce que j’ai à vous dire… 

Et l’utiliser, cette liste… Pas comme l’autre !


Mes photos.

Malheureusement, mon matériel est vieillissant et je n’ai clairement pas le budget pour investir... Du coup, mes photos sont moins jolies qu'avant et ça me complexe beaucoup.J’ai du mal à gérer mon reflex qui bug et à faire de beaux clichés, malgré les retouches. Et puis, je ne me suis pas encore appropriée notre appartement, je n’arrive pas à profiter de la sublime lumière naturelle qui l’inonde. Le bazar ambiant ne me motive pas non plus. Dans cette phrase, on comprend : gérer le rangement et trouver LE truc même si on n’a plus les habitudes d’avant. 

Au boulot, va ranger bichette, ça ira mieux après !


Moi ?

J’aimerais faire des milliers de choses. Mais je suis coincée. 
Il va falloir quelques semaines, encore, avant que je ne puisse me défaire de certains liens. 
Il va falloir quelques mois, peut-être, pour que je puisse retrouver la confiance en moi qui s’est barrée en vacances et qui visiblement préfère siroter des Caïpirinhas au soleil plutôt que de venir me porter.
Il va falloir que je me recentre, que je me limite aussi, je ne suis pas une sur-femme, je ne suis pas capable de faire tout ce que j’ai entrepris en même temps. 
Il va falloir que je sois honnête avec moi-même et sacrifier des choses, peut-être.
Il va falloir que je me lave les cheveux (que je les fasse couper chez un vrai coiffeur et faire venir l’esthéticienne parce que rien ne va plus). 

Une chose est sûre, je sais ce que je ne veux plus. Mais, même ça, ça va prendre du temps à changer ! 

“Chi va piano va sano” (Italien LV3 au bac !), comme on dit.
Alors, non, je ne vais pas me mettre au piano pour être plus saine (à l’humour non plus visiblement !), je vais juste y aller molo et faire en sorte pour une fois de faire les choses bien, sans être décousue et sans retour en arrière. 

Allez, on a qu’à dire que c’est une nouvelle année qui démarre. 
5, 4, 3, 2, 1… BONNE ANNÉE !
{Pics by kaboompics.com}

2 commentaires:

  1. je ne lache pas
    cela nous arrive d'avoir des périodes ou l'on a des coups de moue
    et il faut mieux privilégier le coté perso que le blog
    gros bisous à toi

    RépondreSupprimer
  2. Des fois, se déconnecter complètement d'une chose (d'un blog par exemple) pour réaliser à quel point elle nous manque. Tant que tu ne ressens pas le besoin absolu de te remettre à bloguer régulièrement, prends le temps pour toi.

    RépondreSupprimer

Copyright © Dans Ma Boite | Blog Lifestyle | #trécoule | Tours. Blog Design by SkyandStars.co