Six mois d'alimentation pour bébé Victor

6 mois d'alimentation pour bébé victor

Depuis le temps que je voulais parler de ce sujet…
Vous êtes plusieurs à m’avoir posé des questions, il y a un certain temps, à propos de l’alimentation de Victor. Je sais qu’entre temps, certaines parmi vous ont eu leurs petits, mais peut-être que ce qui va suivre pourra intéresser/rassurer/conseiller des mamans.


Je ne me vante absolument pas d’avoir la science infuse à propos de “Comment bien nourrir son enfant”. Ce n’est que le récit de ce qui nous est arrivé, mon expérience et ce n’est probablement pas la meilleure ! Je pense qu’avant tout, il faut se faire confiance, même tout-petit, nos enfants sauront vous faire comprendre les choses et avec notre radar de Super-Maman/ Super-Papa, on arrive à décrypter tout ça !

Allaitement, tu m’as été compliqué !

Pour moi, il n’y avait pas d’autre option que l’allaitement. J’avais envie, même besoin, de nourrir mon petit de la façon la plus naturelle, à mes yeux. Avec tous les tracas qu’on a connu à l’accouchement, la première tétée qui devait être magique, a été brutale pour lui et moi. A peine 5 minutes, juste pour dire… Il est parti ensuite en pédiatrie, je n’ai pu le revoir que durant la nuit, pour notre première vraie tétée. J’ai eu peur ! Il était 2 ou 3 heures du matin, je ne me souvenais pas trop de ce qu’on m’avait appris pendant les cours de prépa… Bref, j’ai pris peur ! Mais Victor, comme toujours, a été parfait ! Il a compris tout seul comment faire et on est resté en “peau à peau” pendant près d’une heure ! J’ai su à cet instant que c’était la bonne décision pour nous deux…

Nous sommes rentrés à la maison, quand la canicule est arrivée en août 2017. Il avait à peine une semaine et déjà, la chaleur le décalait. Il avait soif, bien entendu. Demandait donc beaucoup plus souvent. Parfois, toutes les trente minutes. Les gens qui nous entourent nous disent tout et son contraire : à la demande, en respectant deux heures en deux tétées, ne pas laisser le bébé plus de trente minutes au sein… Bref, on m’avait dit tellement de choses que j’étais paumée ! En plus, avec ses reflux très conséquent, l’épée de Damocles au dessus de la tête (La Fameuse sténose du pylore), le sommeil difficile et ma fatigue ultime, j’ai souvent eu l’envie d’arrêter tout ! Et puis, ça m’a fait mal…

Me dire que si j’arrêtais mon allaitement, il serait peut-être plus vulnérable. Mais principalement, que ce lien qu’on avait tissé pendant les tétées allait peut-être disparaitre. J’ai beaucoup pleuré, j’ai beaucoup discuté avec Le Mari, je me suis sentie glissée vers un bel état dépressif. A cause de cette étape dans mon allaitement, j’ai beaucoup moins donné de lait. J’avais peur que ce soit fini ! Et puis, Victor s’est calé un peu plus. Il a fait ses siestes, il dormait pas mal la nuit. On a pu tous prendre le temps de se reposer et de retrouver un petit quotidien. En fait, la plus belle bêtise que j'ai faite, c'est de me donner un cap d'allaitement, je me suis dit que je voulais à tout prix faire au moins 4 mois et en voyant que ce ne serait pas le cas, j'étais dévastée ! Alors que, je n'ai fait que me mettre la pression, ce qui a certainement été la cause de cette baisse de lait...

D’un coup le lait est revenu. Il m’est arrivé de devoir tirer mon lait, notamment après les longues nuits de bébé qui me permettaient de faire de beaux biberons en quelques minutes. Bref, tout allait super bien mais… J’allais reprendre le boulot quelques semaines après, et là, il a fallu faire un choix ! Continuer, continuer à moitié ou sevrer ?

purée et biberon pour victor

L’allaitement mixte, pour moi, une solution au top !

Quand j’ai commencé à dire à tout le monde que je voulais me lancer dans l’allaitement mixte, j’ai eu beaucoup de retours divers :

T’es folle ? Ca ne marchera JA.MAIS !
Tu vas perdre petit à petit ton lait, tu verras, au bout d’une semaine, plus rien !
Ca marche au top, je l’ai fait avec mes petits, c’est vraiment pratique !
Tu devrais titrer ton lait au boulot ! 

Bref, de tout… Je respecte le choix de chacune mais j'étais convaincue que cela allait marcher. J'ai appelé le Lactarium de l'hôpital de Tours qui a répondu à toutes mes questions et qui m'a encouragé à faire "comme JE le voulais". J'ai refusé de tirer mon lait au boulot (pas assez sain, selon moi !) et puis cette transition me paraissait bien plus douce !

J’ai mis en place tout ça, tout doucement, quelques semaines avant la reprise du boulot.
Et tout de suite, j’ai senti mon petit loup bien plus en phase avec cette façon de le nourrir.
On a commencé en remplaçant l’avant dernière tétée par un biberon.
Ensuite, on a ajouté un deuxième biberon le midi.
En gros, Victor tétait le matin au levé, dans la journée il avait encore ses trois biberons et le soir avant de dormir, une tétée. Parfois, la nuit, il demandait le sein, mais ça durait à peine 5/10 minutes, juste pour dire… On aurait pu tenir le coup, si je n’avais pas repris le boulot !

En gros, Petit Chaton a pu être allaité (en comptant la phase mixte) pendant presque trois mois.
J’aurais aimé conserver notre routine plus longtemps, mais la fatigue du nouveau train-train quotidien a eu raison de ma lactation. J’ai senti la différence quand j’ai senti la fatigue arriver, moi qui pouvait tirer mon lait facilement, c’est devenu un calvaire. Victor s'agitait beaucoup au sein et on a même parfois dû lui donner un petit biberon en complément. J’ai compris que la solution, pour moi était de commencer à doucement sevrer bébé. Ça s’est fait dans la peine, de mon côté. J’ai eu mal au cœur de ne plus partager cette complicité. Et puis, un soir de gros pleurs, c’est lui qui n’a pas voulu téter alors qu’habituellement, c’était la seule chose qui le calmait. Comme s’il m’avait fait comprendre que, c’était terminé maintenant ! Un gros câlin et des bisous ont suffit à calmer ses flots de larmes… Il devenait “grand” !

Ce que j’ai apprécié, c’est aussi que le mari puisse lui donner à manger. C’est d’ailleurs lui qui lui a donné la première fois le biberon et c’était un instant magique pour tout le monde ! Car oui, pendant mon allaitement, nous avons évité au mieux de lui donner le biberon, juste parce qu’il était bien calé et qu’on ne voulait pas le “dérégler”.

bébé mange très bien

Biberon et diversification.

On avait commencé par un lait relais au lait maternel, conseillé par ma sage-femme pendant l’allaitement mixte. C’est passé nickel ! Victor n’a JAMAIS eu de difficultés à passer du sein au biberon, vraiment on sentait que pour lui, il n’y avait aucune différence !

Et puis, il a eu sa gastro. La pédiatre nous a prescrit un lait sans lactose et anti-reflux (AR) jusqu'à ce que les choses rentrent dans l’ordre. Je précise qu’il était encore en allaitement mixte et que tout le monde a halluciné de cette gastro alors qu’il buvait principalement mon lait ! Comme quoi…

Après avoir bu du lait épaissi, on a pris le parti de continuer le AR, sous conseil de la pédiatre (et de ma sage-femme !). Surtout parce que les reflux avaient totalement disparus avec le lait épaissi et que pour bébé, ça signifiait aussi la fin des brûlures de œsophage (et la fin du Gasviscon auquel on n’a plus jamais touché depuis...) !

Il va bientôt passer au 2e âge.
On continue donc sur la lancée du AR, qui lui convient parfaitement.
On sent qu’il est encore fragile, niveau reflux, car même maintenant, avec l’alimentation “normale”, ça remonte parfois !

Pour ses 5 mois, on a commencé la diversification.
On a commencé doucement, enfin, pas tant que ça ! Au bout de deux jours, il en demandait plus et du coup, on a pris le parti de suivre totalement le “régime alimentaire” que nous avait conseillé la pédiatre.

Je lui fais goûter de tout, mais de façon simple.
J’achète des légumes et fruits bio, que je cuis et que je mixe. Pas la peine, selon moi, d’acheter un truc qui coûte un bras pour faire mes purées. J’ai juste continué à faire cuire les morceaux de fruits et légumes dans ma casserole et à utiliser mon mixeur plongeant avec un peu de son eau pour rendre le tout lisse. Bien sûr, c’est l’hiver et c’est pas simple de varier les fruits et les légumes.
J’ai acheté aussi des légumes surgelés bio, pour lui faire goûter la courgette, dans les premiers jours. Sinon, c’est : carotte, courge butternut, courge tout court, patate douce, betterave, petits pois… Bref, pas de limite ! Bon, y a de gros ratés, du coup, on va laisser un peu tomber et on recommencera prochainement, je ne veux pas le braquer face à des goûts trop prononcés ou qui ne lui plaisent clairement pas, il a le temps devant lui.

Les fruits aussi, c’est pas toujours marrant en hiver… Du coup, je fais des compotes de pomme et de poire bio. Pour les autres fruits, j’ai pris le parti d’acheter des petits pots du commerce que j’achète en magasin bio. J’achète la marque Baby Bio. C’est français, c’est pas cher (je trouve !) et c’est très bon ! La pêche a goût de pêche, la patate douce aussi. En gros, j’ai quand même quelques petits pots au cas où dans les placards, sinon, je fais tout par moi-même !

Purée bio maison

Alors, à l’aube de ses 6 mois, un bilan “Miam” ?

Je ne regrette rien des décisions qu’on a prise avec Le Mari quant à l’alimentation de Victor.
L'allaitement a été l'une des plus belles choses que j'ai pu lui donner.
Avoir choisi l'allaitement mixte pour aller doucement vers le sevrage me semble être en phase avec ma volonté de ne pas brusquer notre fils.
Quant aux purées, MIAM, c'est vachement bon !

Maintenant, la question va se poser au moment d’ajouter de la viande. Du poisson aucun soucis, mais nous ne mangeons plus de viande (du tout !) depuis plusieurs années maintenant et j’avoue que je suis perplexe. Lui n’a rien demandé, il ne peut pas choisir et prendre ses propres décisions quant à la consommation ou non de viande. Pour ses besoins aussi, je reste indécise. Par exemple, pendant ma grossesse, j’ai entendu bien des gens me dire que je devrais me forcer à en consommer pour que bébé pousse bien. J’ai eu une alimentation à 90% végétarienne pendant ma grossesse, sans viande, autant dire que Victor a poussé comme il faut !

Mais nous verrons avec la pédiatre ce qu’elle en pense. Et je pourrais me faire mon idée, au moment venu ! Pour le moment, il mange très bien, aimerait bien manger plus d’ailleurs. Il apprécie toujours autant son petit biberon pour faire couler tout ça. On sent que sa routine alimentation est en marche, qu’il est curieux aussi de ce que nous mangeons quand il est à table avec nous. On a d'ailleurs hâte de faire évoluer les choses, qu’il puisse découvrir d’autres sensations, lui qui est curieux de tout, ça va être génial !

Je n’ai volontairement pas donné de régime type, parce que je n’ai pas vocation à le faire. Il existe de très bons blogs pour ça, si ça vous intéresse, je peux vous en donner. Mais ce que je vous conseillerais par dessus tout, même si ça tombe sous le sens, c’est de demander conseil à vos médecins, ils sauront vous donner une piste. Perso, je suis ce que me dit la pédiatre de Victor à 90%, j’ai ajuster aussi en fonction des réactions de bébé,  tant qu’il ne manque de rien dans une journée, pour moi, ça roule ! Et vu comme il pousse, je crois qu’il est plutôt ravi de tout ça !

Je ferais prochainement un article sur ce que j’ai acheté avant et pendant ces six derniers mois et je préciserai ce qui me semble indispensable, pas vraiment indispensable mais pratique et ce qui m’a été totalement inutile. La nourriture reviendra dans cet article puisque j’ai acheté beaucoup de choses qui m'ont servi en tout et pour tout, deux ou trois fois et dont j’aurais largement pu me passer !

Gif bébé Victor

Pour conclure, l’alimentation de Victor a toujours été simple ! Oui, je sais, ce n’est pas le cas pour tout le monde. Je sais que l’allaitement, notamment, est parfois un calvaire de douleur et une vraie difficulté à mettre en place pour les petits et la maman. J’ai vraiment la sensation d’avoir été gâtée avec ce petit être qui s’est toujours vite adapté à la situation et aux changements qu’on a pu lui “imposer”. Aujourd’hui, il rigole tout le temps, il “parle” tout le temps, il est curieux comme une pie, il chope tout ce qui lui passe le nez, il se retourne, il tient assis, il aime se tenir sur ses jambes, il a des joues à bisous et des cuisses à dévorer tout cru !

Je ne sais pas si ce “témoignage” pourra être rassurant/aidant/intéressant pour vous. En tout cas, cela me fait du bien, à moi, de pouvoir mettre un mot sur ce qui s’est passé pour nous. Cet article me permet aussi de me rassurer, de voir que notre fils a bien profité des choix que j’ai pris et c’est sûrement une des plus jolies récompenses pour une Maman qui a pas mal douté pendant les premiers mois de son tout-petit !

Sur ce, je vous laisse avec cet article bien long et qui j’espère, ne sera pas trop indigeste !
En tout cas, je reste disponible si vous avez des questions ou des petits trucs à dire.
En commentaire, ici ou ailleurs, j’y prêterais attention, promis !

Je vous souhaite une excellente soirée.
La bisette. 😘

Pauline DANS MA BOITE

Dans Ma Boite - Blog Cuisine, DIY et Lifestyle.
Dans ma Boite est un blog 100% Good Mood, où je partage avec vous mes astuces, mes bons plans du quotidien, en cuisine, en voyage, partout... Vous venez ?! 

2 commentaires:

  1. Merci pour cet article ! Ayant un bébé de 4 mois et demi je l'ai trouvé très intéressant 😀 pourrais tu me donner le nom de ton pédiatre ? J'en ai une sur joue mais j'aimerais bien changer. ..
    Par rapport aux vaccins, tu as fait vacciner Victor a ses 2 mois du coup ?
    Merci pour ton retour
    Anaïs

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello !
      Ravie que cet article t'ai plu. Je peux te donner le nom de ma pédiatre en PV, si tu veux bien ! ;) Par contre, il me semble que j'ai eu de la chance qu'elle puisse me prendre parce qu'elle est très demandée...
      Pour les vaccins, oui, on a décidé de suivre le calendrier de vaccination recommandé, depuis le début, sachant qu'on est passé avant la nouvelle réforme ! ;) Il n'a jamais eu de réaction sévère, juste un peu grognon à chaque fois ! ;)
      N'hésite pas à m'envoyer un message sur Instagram, pour que je puisse te filer le nom ! :)
      Bonne soirée.

      Supprimer

Instagram