Bûchettes pour amoureux, vanille et chocolat.

http://dans-ma-boite.blogspot.com/2014/12/buchettes-pour-amoureux-vanille-et.html

Bonjour à tous ! Noël approche à grand pas, vous n'êtes pas sans le savoir ! Tous les ans, avec le mari, on décide de se faire un "Pré-réveillon de Noël"...
Rien que nous deux, avec un apéro amélioré assez travaillé et surtout un dessert. Mais, pour nous, c'est compliqué les desserts, pas de lactose pour moi et de toute façon, la crème au beurre et les bûchettes des boulangers, on n'aime pas ça à la base ! Pourtant, je me suis lancée le defi de réaliser une bûchette individuelle sans lactose qui serait légère et adapté à une fin de repas un peu riche et qu'on adorerait. Je crois que j'ai trouvé !

Pour deux petites bûchettes : La génoise > 1 oeuf, 40 g de sirop d'agave bio, 60 g de farine semi complète bio (T110). La mousse vanille > 1 oeuf, 1 yaourt au soja saveur vanille, une cuillère à café de "Chantifix" (je n'ai pas vraiment trouvé autre chose et ça fait bien tenir l'oeuf !). Deux carrés de chocolat noit 70% cacao aux éclats d'orange. Allumez votre four à 180° en préchauffe et c'est parti !

On commence par la génoise en mélangeant le jaune d’œuf et le sirop d'agave dans un grand bol. Dans un deuxième, montez le blanc de l'oeuf en neige, bien ferme. Ajoutez progressivement à l'aide d'une spatule, le blanc au mélange jaune/agave. Souvenez-vous, pour ne pas "casser" le blanc et conserver une texture bien mousseuse, il faut toujours passer votre spatule par dessous le mélange pour revenir sur le dessus. Ne pas fouetter pour aller plus vite, votre mousse retomberait et votre génoise ne sera pas aussi aérienne qu'elle devrait ! (Si ce n'est pas clair, vous trouverez facilement des exemple en vidéo via Youtube !) Enfin, tamisez votre farine petit à petit, toujours en mélangeant délicatement avec votre spatule. On va perdre en mousseux mais on va rester sur une texture assez légère.


Sur un papier cuisson posé bien à plat sur une plaque de cuisson (si vous n'avez que la grille, déposez votre feuille sur votre plan de travail et vous glisserez le tout sur la grille avant de mettre au four !), versez votre préparation et étalez délicatement. J'ai étalé sur environ 20 cm de largeur pour avoir des bûchettes d'une dizaine de centimètres sur environ 5mm. Mais ca reste approximatif quand même ! Quand votre plaque est prête à être enfournée, tapotez-la sur le plan de travail pour lisser la pâte et on met le tout à cuire pendant 7/8 minutes. C'est rapide, puisque c'est fin, la cuisson est terminée quand le dessus est doré, alors surveillez, c'est plus prudent ! Avant la fin, humidifiez un torchon propre que vous allez étaler sur votre plan de travail. En sortie de four, retournez votre génoise sur le torchon et décollez la feuille de cuisson délicatement. Enroulez la génoise dans le torchon et laissez refroidir. L'humidité va permettre de faciliter le roulage par la suite et surtout qu'elle ne sèche pas !

On passe à la crème. Montez un deuxième blanc en neige et en cour de route, ajoutez une cuillère à café de poudre type "Chantifix". Quand le blanc est bien ferme, ajoutez-y progressivement la crème soja à la vanille. Toujours le même conseil, à faire délicatement avec une spatule pour ne pas écraser le blanc en neige. Quand le mélange est bien homogène, couvrez avec un film et placez le tout au frigo une bonne heure pour que le tout se fige un peu. 


Le montage est simple. Si vous êtes très gourmand, vous pouvez préparer un sirop simple avec de l'eau et un peu de sucre fondu dedans et badigeonner le biscuit, cela devrait rendre le roulage plus simple, bien que personnellement, je n'en ai pas eu besoin. J'ai simplement gardé à portée, un récipient d'eau et j'ai humidifié le bout de mes doigts pour commencer à rouler ; le reste s'est parfaitement passé, pas de fissures, rien ! Alors, avant toute chose, j'ai fait fondre deux carrés de chocolat avec quelques gouttes d'eau. J'ai étalé le choco fondu sur le haut de la génoise. Ça va refroidir tout de suite ! Ensuite, on récupère la mousse et on étale à la spatule (c'est votre meilleure amie dans cette recette !) la moitié sur la surface entière de la génoise (le reste sera pour le dessus !). Et on roule. Ca va déborder, pas grave, récupérez ce qui sera en trop en fin de roulade et réservez au frais le reste de mousse en le couvrant encore. Pour la génoise, pour bien la maintenir, je vous conseille de l'enrouler bien serrée dans un film transparent. Réservez le roulé au frais toujours entier pendant une petite heure. Quand c'est bon, sortez votre roulé et découpez au milieu pour avoir deux bases de bûchettes. N'hésitez pas à couper l'autre extrémité pour avoir des découpes bien nettes. On devinera les couches (et ça permet de goûter aussi ce qu'on à préparé, c'est à ce moment que j'ai eu hâte d'être au dessert) !


Enroulez de nouveau les bûchettes séparément, et gardez au frais jusqu'à ce que vous serviez le dessert. En dernière minute, déposez vos bûchettes dans des assiettes à dessert, à l'aide d'une poche à douille (ou d'un sac congélation, coupé dans un coin pour faire comme une poche !) remplit du reste de la mousse vanille qui reste, couvrez au mieux l'extérieur en répartissant sur les deux bûchettes. Enfin, saupoudrez de cacao en poudre pour finir votre décoration. Vous pouvez planter les fameuses déco si vous en avez sous le coude, perso, j'ai fait sobre ! Et mangez de suite... Ca part très vite !


La couche de chocolat aura durcit au frais, on aura alors une texture de génoise, une mousse vanille très légère, qui aura aussi imbiber le gâteau et le croquant du chocolat qui apporte une autre texture plus riche et plus gourmande encore. C'est vraiment simple et bon ! On a comparé ça à un parfum stacciatella, bref, le mari en aurait bien voulu un gros rouleau entier et moi aussi pour tout avouer ! Rien à voir avec les crèmes au beurre qui collent à la cuillère, mais c'est tout aussi convainquant, vraiment !


Si vous avez des questions, des étapes où vous avez besoin de précisions, des suggestions, des avis. Si vous avez fait la recette, ou si vous avez envie de la tenter... Dites-moi tout les amis ! Pour ma part, je vais vous laisser débuter votre journée en douceur, et je vous retrouve bientôt avec une recette citronnée (si tout va bien en matière de lumière et de photo !). Des bises !

2 commentaires:

Fourni par Blogger.