Place to Miam | Le SushiKita

Bonjour à tous,

Comme prévu, voici le second article concernant notre périple à Saumur. Pour le rappel, nous avons profité de la Saint Valentin, de la fatigue et du stress ambiant par chez nous, pour nous évader un peu. Nous avions la chance d'avoir sous la main un coffret Wonderbox à utiliser. C'était donc le moment idéal. Je tenais aussi à m'excuser pour la qualité des photos, n'ayant pas prévu de poster un article suite à ce séjour, je n'avais pas d'appareil photo. Mais après la découverte de ces lieux, il m'était impossible de ne rien vous proposer...


Retour donc sur le japonais où nous avons déjeuné en amoureux, le SushiKita !
Pour le petit rappel, c'est à Saumur que nous avons eu la chance de passer la journée. Notre choix a été motivé par la sélection d'un hôtel (dont j'ai parlé hier), proposé dans la Wonderbox offerte par nos élèves de l'IUT (session 2012-2013), adorables petits (♥) ! Et puis, après avoir réservé l'hôtel, j'ai recherché un endroit qui conviendrait à nos envies, à nos goûts... Et là, comme par magie, le SushiKita est apparu sur Google. Un restaurant japonais traditionnel, où on mange des sushis, des makis, des sashimis maiiiis aussi ces fameux plats dont me parlait mon Amoureux. Après quelques recherches, j'ai lu qu'on y mangeait très bien, qu'on était très bien accueilli, alors banco !

Arrivés à midi, on est rapidement mis dans l'ambiance, avec une douce musique traditionnelle. La salle est tout petite (il y en a une autre!), quelques tables, c'est calme, et ça sent très bon. On s'installe, seuls au monde derrière un paravent, et là, on est parti. Petite mise en bouche offerte pour patienter et faire notre choix, boulettes de mousse de poisson sauce yakitori. C'est fin, c'est très bon. On fini par prendre un kir japonais, très bon également. Et puis on commande...


J'avais bien vu le bento, mais il contenait des saveurs que je connaissais déjà. Alors, on y va pour l'entrée. Et pour moi, le choix fut rapide, j'ai pris un bol d'edamame. J'adore ces pois croquants, et là, autant dire que j'étais richement servi ! Mon mari a choisi des gyozas au poulet. Je pourrais en faire une ôde tellement ils étaient parfaits. Fondants, savoureux, pas trop chauds, une pâte très fine, pas du tout gras... J'arrête là, vous aurez compris qu'il était très bons, et que l'Homme s'est régalé (j'en ai piqué un au passage !).


Niveau plat, on a pas réfléchi longtemps : Udon ! Nous en sommes dingues, et il n'y a qu'à Paris qu'on peut en manger de bons, enfin, jusqu'à vendredi. Je n'avais jamais goûté les Kitsune Udon, et bien autant dire que j'en reprendrais bien un autre bol rapidement. A base de bouillon (du dashi), avec des udons donc (des nouilles très épaisses et fondantes), des légumes émincés, des morceaux de soja frits (du abura-age) et du kamaboko (sorte de surimi japonais, que j'ai beaucoup aimé alors que je déteste le surimi !). Le plat n'était trop copieux, ce qui était parfait pour l'apprécier à sa juste valeur. C'était bien assaisonné, très bon quoi !

On a accompagné tout ça avec une limonade typique, la ramune. Mon mari avait goûté au Japon, il m'en parlait souvent, je n'avais pas l'occasion d'y goûter. Il en a pris une, j'ai goûté, et moi qui n'aime pas la limonade, bah, je me suis laissée tenter aussi. Ça n'a pas de goût comparable à une limonade de chez nous. C'est franchement sympa !


Et puis, pour finir, un dessert ! Dur de choisir, je pense que toutes les pâtisseries japonaises étaient à disposition, et franchement, j'avais bien mangé. Mais, bon, c'était tellement parfait, que les dango aux haricots azuki (brochette de perles à la farine de riz gluant) ont eu raison de moi, et ont été engloutis très volontiers. Pour le mari, c'était test des Yokan (sorte de pâtes de fruits à la patate douce), et le test fut largement concluant. On a partagé tout ça entre amoureux. C'était finalement très léger, et puis le thé vert genmatcha compris avec le dessert a permis de faire couler le tout, sans aucun soucis !


Alors voilà, je vous le conseille mille fois ce tout petit resto. On a littéralement craqué sur cet endroit mignon et vraiment parfait pour une Saint Valentin. Le chef est japonais, et quand on a pu discuter avec sa compagne du Japon, puisqu’elle connait aussi très bien. J'avais espéré redonné le goût du Japon à mon mari, et j'ai enfin réussi. Son sourire, et les étoiles dans ses yeux n'étaient pas factices, et j'étais la plus heureuse des jeunes femmes amoureuses. Du coup, si vous passez par Saumur, pas d'hésitations, foncez au Sushikita. Réservez, parce que c'est pas très grand. La formule bento (entrée+plat+dessert - C'est copieux pour l'avoir vu sur la table des voisins ) pour 10.50€ le midi. Possibilité de prendre à emporter. Retrouvez-les sur leur page Facebook !

EDIT : Vous pouvez retrouver mes aventures culinaires via mon compte Food Reporter ! N'hésitez pas, j'y laisse mes avis sur les resto que je teste ou que j'adore ! ♥

Bon, je crois que j'ai bien parlé de ce coup de cœur gustatif de Saint Valentin. Je vous retrouve demain pour une nouvelle recette, on reprend les habitudes quoi! Bonne journée à vous ! ♥

4 commentaires:

  1. Super, je note si un jour je vais à Saumur ! Je suis une grande fan de la cuisine japonaise mais cela j'ai déjà du te le dire ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était absolument parfait ! Vraiment, un pur régal. C'était fin en plus de tout !
      Vraiment, on rêverait d'un resto comme celui-ci près de chez nous.
      On a été tellement agréablement surpris de trouver ce tout petit endroit à Saumur !
      Au top ! ♥

      Supprimer
  2. Mioum, cela avait l'air fameux :)

    RépondreSupprimer

Fourni par Blogger.