Quand on doit manger différemment... [EDIT 2016]

EDIT 2016 : Cet article est à prendre avec précautions. Je le laisse, car il peut être utile pour des personnes n'ayant pas de troubles du comportement alimentaire. Pour ma part, j'étais déjà tombée dans l’anorexie mentale à cette période, où j'ai écrit cet article ! Je vous propose de voir la video suivante qui explique un peu plus clairement les choses ! MERCI ! ♥

Bonjour à tous,

Je ne savais pas si je devais le faire, et puis à bien y repenser, si, je dois vous parler de mon intolérance. Je ne veux pas qu'on me plaigne, ou qu'on soit "triste" pour moi. C'est simplement pour vous expliquer pourquoi il va y avoir beaucoup de recettes sans lait, ou sans autres produits contenant du lactose dorénavant. Avant de parler de tout ça, je voulais simplement préciser que c'est mon cas personnel. Il y a surement des intolérances plus corsées que la mienne ou peut-être des moins sévères. Quoi qu'il en soit, je ne fais pas cet article pour donner une voie à suivre, j'explique simplement ma démarche personnelle, qui fonctionne POUR MOI et qui s'est montrée adaptée à MON PROPRE problème (on sait jamais...).




Mais c'est quoi le lactose ?! C'est un sucre en fait, contenu dans les laits provenant des mammifères (bon autant vous dire qu'il est détourné sous toutes formes). Quand tout va bien, il se dégrade normalement dans le tube digestif grâce au lactase (une enzyme qu'on produit dès l'enfance, mais qui souvent diminue avec l'âge qui avance). Du coup, moi, mon tube digestif ne produit plus assez de lactase et outch, ça fait mal !

Dans mon cas, ce n'est pas une allergie, ce serait encore pire pour être honnête. Je suis "simplement" intolérante. Je pourrais consommer des produits laitiers, mais le fait d'en ingérer m'apporte des "inconforts" vraiment insupportables quand c'est une dose un peu trop conséquente (et même quand ce n'est pas le cas d'ailleurs). Du coup, j'ai pris la décision de tout arrêter, avec avis de mon docteur, et de voir comment mes symptômes allaient évoluer.

Cela fait plus d'un mois que j'ai vraiment banni de mon alimentation tout apport de lactose. Je ne consomme QUE des laits végétaux, et le seul apport en "lactose" que je m'autorise, c'est un petit morceau de fromage de chèvre au déjeuner. Il a été compliqué de mettre ce régime alimentaire en place. Tout simplement, parce qu'aujourd'hui, le lactose ou les matières contenant des produits laitiers sont partout! Exemple, les trucs qu'on mange le matins, la plupart des biscuits, les pâtisseries, les crèmes, le fromage, les cakes, les quiches, les yaourts, certains pains industriels, les plats préparés en général quoi... Heureusement, nous n'en consommions que très peu, mais ça pouvait arriver en cas de flemme intense... Maintenant, c'est fini !

Je sais qu'il existe des enzymes à prendre en substitut. Mais je n'ai jamais été dingue des compléments alimentaires, peu importe l'utilisation. Si vraiment je dois faire un repas, où la contrainte est de mise, j'en prendrais pour éviter d'être malade. Mais pour le moment, je n'ai pas été confronté à ce cas. Je ne me prive pas, j'adapte mes recettes sans changements notoires. Ma famille et mes amis ont compris et sont des amours en me préparant des plats adaptés. Tant que j'y arrive sans avoir à ingérer des "médicaments" et bien je continuerais ainsi ! Je suis pour le TOUT naturel, ça peut paraître bête, mais c'est mon choix pour le moment !


Très franchement, je me sens très bien aujourd'hui. Pas de fatigue, plus de maux constants qui me flinguaient le moral et la santé et il est finalement assez simple de remplacer le lait animal. Le soja est pour ma part la meilleure alternative (j'ai goûté les autres et je suis pas très fan). Yaourt, lait et même fromage, j'arrive à trouver des produits abordables et bons. Je cuisine des produits frais, sans ajouts la plupart du temps, ou je fais mes sauces aussi. Nous avons également décidé de préférer le bio aux autres produits après avoir constaté que cela ne nous coûtait que quelques euros en plus de d'habitude. Et j'ai même pu reprendre quelques kilos (pour ceux qui suivent mes aventures) depuis que je me nourris de la sorte. Du coup, BANCO, je continue!

Pour ce qui est des repas à la maison, c'est bon, la voie est tracée. En revanche, quand il s'agit d'aller au restaurant, dans un salon de thé, ou de vouloir manger sur le pouce... Ça se corse un peu, surtout que je ne veux pas trop prendre de compléments alimentaires. Alors, j'ai décidé d'y aller au culot, et pour être franche, on peut trouver des arrangements, en expliquant clairement son problème. Certaines chaines de restauration (Del Arte pour ne citer qu'elle) proposent (si vous le demandez!) une carte qui classifie les différents allergènes et qui vous aident à choisir les plats. Finalement, pour le salé, il suffit de demandé sans sauce, ou avec une garniture de légumes, et vous risquez moins d'être malade après votre repas.

En revanche, pour les desserts, le casse-tête est assez compliqué à résoudre. Un gâteau sans crème, sans lait, ou sans beurre... Difficile dans les salons de thé, dans les boulangeries ou dans les restaurants (sauf asiatiques!). Il faut même faire attention aux sorbets, qui quand ils sont industriels, peuvent contenir du lactose (oui, oui!). Alors, c'est simple. Une salade de fruits, c'est moins risqué. Un café gourmand, s'il ne contient pas trop de choses contenant de la crème, ça peut passer. Si vous acceptez les compléments, prenez-en un et tout devrait bien aller. Pour le goûter, j'ai trouvé un duo qui ne me rend pas du tout malade bien qu'il contienne du lactose : un mini pain au chocolat et un macaron passion-chocolat noir. Dans ce cas, tout va bien. Nous avons aussi la chance d'avoir une boulangerie où il est possible de consommer sur place, et qui propose la formule tartine/confiture toute la journée, et du coup, dans ce cas, plus du problème ! C'est pas marrant, parce que je m'interdis certains endroits, mais finalement, ça nous a permis de prendre conscience de notre surconsommation au quotidien, et avec mon mari, on se sent bien mieux ! Je fais encore plus de bons petits plats, et très sincèrement, c'est mieux comme ça !



Quant aux plats rapides, tout fait! C'est plus du tout possible, sauf, chez Picard ! J'ai remarqué que BEAUCOUP de leurs plats ne contiennent pas de lactose, ou de produits laitiers en général. Du coup, en fouinant un peu, je peux me permettre des plats à mettre directos au micro-onde !

Pour parler des repas entre potes, ou des sorties chez les gens, et bien ne soyez pas timides, ou gênés. Je l'ai été trop longtemps, et j'ai été bien trop mal à cause de ça. Dites-le, ils seront plus ravis que vous soyez honnêtes avec eux et qu'ils puissent faire des choses adaptées, que si vous passez à table et que vous n'avalez rien sous des prétextes nuls ! Pour ma part, mes deux réveillons et les repas de famille ont été composé de plats adaptés, et cela n'a posé de problèmes à personnes. Il y avait aussi des éléments composés de matières laitières, on a su mixer les choses, et tout s'est parfaitement passé.

Enfin, pour terminer, j'ai tout de même trouvé de quoi me faire plaisir, les yeux fermés ! La cuisine asiatique... Japonais et Vietnamien. Pas de produits laitiers dans ces cuisines. Laits de coco ou de soja. Pas de beurre. Pas de crèmes, ou que du choses végétales. Bref, je ne suis pas malade quand la cuisine est traditionnelle. Ce qui me va plutôt bien, étant absolument fan de ces saveurs. D'ailleurs, attendez-vous à pas mal de recettes !

Pour ma part, je le vis très bien. Ce qui semblait être la première semaine un vrai calvaire et surtout un vrai casse-tête s'est finalement avéré très simple à gérer. L'intolérance (pas l'allergie, là, c'est autre chose!) n'est pas si affreuse. Finalement, c'est surtout pour mon entourage que c'est ennuyeux. Mais maintenant que c'est ancré dans mon quotidien, et bien je peux vous dire que tout roule ! Encore une fois, ces propos n'engagent que moi, et mes solutions concernant ma propre intolérance et ne pourront probablement pas convenir à tous. Mais ça fait du bien de partager cette aventure avec vous !

On se retrouve Lundi avec une recette que j'avais promis à une jolie Maman avant Noël. Je n'avais pas eu le temps de la poster proprement. Du coup, la semaine prochaine, ça va sentir bon la brioche à la cannelle dans vos cuisines les amis ! Bonne journée et bon weekend. ♥

8 commentaires:

  1. Je trouve ça super que tu es pu remplacer le lactose par d'autres produits ! Et si tu as pu prendre un peu de poids (oui moi je suis tes aventures ;)) c'est tant mieux, bravo !

    Bisous à vous 2 !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouiiii, je suis bien aujourd'hui. Vraiment, j'ai retrouvé un équilibre. Le fait d'avoir trouvé le pourquoi de ces maux bizarres et quotidiens, je peux te dire que c'est un vrai soulagement. Le fait de pouvoir mettre un mot dessus, d'expliquer qu'après en avoir parlé au médecin, il a confirmé mes pensées... Un vrai relâchement! ;)

      Et merci pour la reprise! C'est aussi une vraie victoire personnelle ! ♥

      Supprimer
  2. un article vraiment bien écris
    et super interessant
    j'ai adoré le lire
    gros gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup !
      Je suis ravie qu'il t'ai plu, c'est un article qui me tenait vraiment à coeur et de voir qu'il a accroché les gens (même les non intolérants) et bien c'est tout gagné pour moi! A bientôt, Bises ! Pauline.

      Supprimer
  3. Alors je ne me suis jamais réellement renseignée (hontàmoi), je ne savais pas que le lactose était un sucre. Par contre, maintenant que je le lis, je ne connais que des gens intolérants au lactose et non allergiques. Pour moi-même, j'aimerai bien lever le pied par rapport au lactose. Autant le lait, c'est facile autant les autres produits, dans la cuisine de tous les jours, c'est beaucoup moins facile (et puis quand on n'est pas intolérante, c'est facile de dire "tant pis pour cette fois"). J'imagine très bien la difficulté de manger en extérieur :/
    Du coup, les recettes je suis toujours preneuse :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est dur effectivement. En cuisine, on a tendance à utiliser des matières laitières sans forcément s'en rendre compte. Même certains produits qui sembleraient ne pas en contenir, en ont finalement... C'est une mécanique qu'il faut intégrer mais après tout va bien.

      Et pour les recettes, et bien toutes celles qui viendront n'en contiendront pas, du coup, tu peux y aller tranquilou ! A bientôt, Pauline.

      Supprimer
  4. Super article! Justement grâce à toi j'ai découvert il y a peu que je suis aussi intolérante au lactose et j'essaie de faire attention maintenant. Je ne suis pas une grande grande intolérante mais le fait de découvrir ça m'a déjà permis de corriger mon alimentation et adieu la fatigue et les maux de ventre incessants! Merci!
    bisou

    céline

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien ravie de voir que j'ai pu t'aider. C'est magique, et si on est intolérant, on le sait de suite. Le mieux arrive rapidement, et alors, quel bonheur de ne plus se plaindre contamment du ventre ou autre. Mon mari est ravi! :P

      A bientôt, Pauline.

      Supprimer

Fourni par Blogger.