jeudi, septembre 26, 2013

• Po'Potes - Mousse à la Vanille et au Chocolat •


J’avais prévu de vous parler mignardises aujourd’hui, et puis hier soir, j’ai fait un test culinaire que j’ai plus qu’apprécié. Du coup, avant de vous parler de gourmandises asiatiques, je vous propose ce matin, une mousse super simple à réaliser, rapide, et vraiment gourmande autant par sa texture que par sa saveur… Comme quoi, parfois, les recettes « au pif » peuvent être de bonnes surprises.


Il vous faudra donc (pour environ 4 petites verrines et 3 belles) : 2 cuillères à soupe de fécule de maïs, 250 ml mi eau/ mi lait (j’ai mis 100 ml de lait, pour 150 ml d’eau), 1 cuillère à café de sucralose (j’ai fait léger, mais vous pouvez mettre du miel, de la cassonade… Ce que vous voudrez !), deux cuillères à café d’extrait naturel de vanille liquide, un blanc d’œuf.


Dans une casserole, et hors du feu, délayez complètement votre fécule dans votre mélange eau/lait. Une fois l’opération faite, ajoutez le sucre et l’extrait de vanille. Mélangez bien le tout, et goûtez pour voir si c’est assez vanillé, ou assez sucré. Ajustez à votre goût !

On met la casserole sur feu pas trop fort, et on ne cesse jamais de remuer avec un fouet pour que ça ne colle pas au fond. Vous allez rapidement constater qu’on fait presque une béchamel sucrée en fait. Il faut que le mélange épaississe, et qu’il devienne assez collant au fouet. Sortez du feu quand la consistance vous semble assez épaisse et laissez refroidir un peu.


Pendant ce temps, montez votre blanc en neige. Assez compact, et sans rien ajouter dedans. Ensuite, vérifiez que votre crème vanille a assez refroidi (encore tiède, ça ira bien !), et incorporez à la spatule ou à la cuillère en bois la totalité du blanc d’œuf monté. Faites le délicatement, il faut vraiment que l’œuf soit totalement incorporé à la crème. Vous aurez une sorte de crème compacte mais un peu plus liquide grâce à l’œuf. Pour ma part, j’ai ajouté des petites billes de chocolat croquantes, mais vous pouvez imaginer ce qui vous passe par la tête. Des fruits frais ou secs, des morceaux de chocolat, ou rien du tout… Faites-vous plaisir !

Une fois que vous avez rempli vos ramequins individuels, placez-les au réfrigérateur pendant une petite heure. Vous pouvez, comme moi, faire fondre un peu de chocolat noir et le laisser refroidir pour qu’il devienne coulis (avec du caramel pour les amateurs, ou des fruits rouges également...). Et quand il est tiède, vous pouvez en faire couler une cuillère par-dessus votre verrine de crème. Retour au frigo pour faire figer le chocolat, pendant une petite demi-heure.


Sortez le dessert, 5 minutes avant de le servir si vous l’avez laissé quelques heures au frigo, pour que la mousse soit moins compacte. Et dégustez avec une madeleine, un petit morceau de gâteau au chocolat, quelques fruits frais… Bref, avec ce qui vous fera envie !

Je trouve que cette recette est très agréable pour une fin de repas léger, ou dans un café gourmand. La mousse est vraiment très fondante et très aérienne. Difficile de définir réellement la sensation en bouche, mon mari pense à une mousse mascarpone en beaucoup moins lourd… A vrai dire, cette texture de crème est une excellente base, qui me donne pleins d’autres idées ! En plus, pas de beurre, pas de sucre, pas de crème, seulement un blanc d’œuf… Autant dire qu’on peut y aller les yeux fermés, mais la bouche grande ouverte !

N’hésitez pas à laisser vos remarques via les commentaires. J’essaye de faire au mieux pour vous répondre à tous en tout cas ! Je vous souhaite une excellente journée, à demain ! ♥

2 commentaires:

  1. Je cherchais une façon de faire une mousse au caramel légère, ta méthode me donne des idées... mais pour être sure faut d'abord tester celle là, gourmandise oblige lool

    RépondreSupprimer
  2. tu fait de super recette
    cela a l'air vraiment bon
    gros gros bisous

    RépondreSupprimer