dimanche, janvier 08, 2012

• J’ai eu la fève! Deux fois… •

Bon, comme prévu, un article sur… l’Epiphanie ! En même temps, on peut difficilement s’en défaire quand on tient un blog, qui parle, entre autre, de cuisine…

Aujourd’hui donc, réunion de la famille dans notre petit chez nous. Ma mère est venue avec la galette (Home Made !) est aussi arrivée avec un reste de brioche de l’Epiphanie. Nous avions donc bien assez à manger, étant donné que j’avais pris la décision de faire quelques petites bouchées…




Malheureusement, pas de photo de la galette (j’ai oublié !), mais en tout cas, un article pour présenter une recette et une bloggeuse. Je n’ai aucun mérite pour l’un des deux cupcakes que je vais présenter, bien que finalement, l’idée de la forme vient de moi… Oui, j’essaye de m’approprier un minimum pour que vous ne désertiez pas, une fois le lien partagé.

Premier test, qui avait déjà fait ses preuves, le CarrotCake en cupcakes miniature, c’est topissime ! Je l’avais déjà fait pour un anniversaire, et nous avions beaucoup aimé. Du coup, en miniature, c’est encore meilleur, car on peut se resservir plusieurs fois. Une recette peut-être ?! Allez, juste pour vous, je la partage, mais attention, ça reste entre nous hein :

Cupcakes façon CarrotCake (attention, c’est un gros gâteau à la base, j’ai donc divisé pour 6 gros cupcakes !) :

2 œufs
60 g de beurre
30 ml d’huile
1 cuillère à soupe de cannelle en poudre
1 cuillère à café de levure chimique
140g de farine
150 g de sucre (parce que la vraie recette, c’est beaucoup trop, on a plus que le goût du sucre !)
30 g de raisins secs
1 ou 2 carottes (ça dépend de la taille) râpées très finement
½ cuillère à café de sel

On mélange le jaune des œufs au sucre. On bat pour que le mélange devienne mousseux. Ensuite, on ajoute le reste (farine, levure, beurre et huile, cannelle, sel). On râpe les carottes assez finement, pour qu’elles s’incorporent à la cuisson (ça évite les gros morceaux de carottes pas très agréables). On monte les blancs en neige bien fermes, et on ajoute à la préparation pour qu’elle devienne plus crémeuse. Ensuite, on ajoute les carottes et les raisins.

On met la préparation dans des petites caissettes ou dans des moules à muffins, et on laisse cuire pendant 20 minutes à 180°c si vous avez un four qui cuit normalement (le mien est petit, et 180° = environ 200°). On enfonce un cure-dent pour voir si c’est cuit quand ça sonne, et on attend que ça refroidisse complètement pour mettre un chapeau de crème. Je vous propose d’ailleurs de faire une cheesecream avec un Philadelphia, ou du fromage type Saint-Morêt…

Voilà, on va passer à la suite, et je vais faire moins long, puisque la recette n’est pas de moi, du tout.

J’ai donc découvert grâce à une copine un beau blog de cuisine, très sympa, avec d’excellentes idées, avec des recettes en stop motion… Bref, un régal pour les yeux et pour les papilles.

C’est surtout la recette du gâteau à l’avocat-pavot qui m’a interpellé. J’ai donc été curieuse de la faire, et je n’ai pas regretté un instant. C’est fondant, et doux à manger, le vert est beau... Bref, c’était juste parfait pour un petit dessert. Je vous conseille, si comme moi, vous voulez vous lancer dans le cupcake, de diviser les proportions par deux, parce que sinon, vous allez vous retrouver avec une tonne de pâte, et même si c’est délicieux, on n’est pas forcément vendeurs de pâtisseries… Et pour le chapeau, une simple chantilly maison, vanillée, à fait l’affaire de tout le monde ! En revanche, je n'ai pas fait la crème d'avocat, ça aurait fait trop de crèmes dans le cake riquiqui...


Minis Cupcakes Avocat/Pavot

[RECETTE DU GATEAU A L’AVOCAT ET PAVOT DE « JE VEUX ETRE BONNE »]

Voilà pour cet après-midi agréable autour d’un verre de cidre et de douceurs exquises.

Bon, autant vous prévenir, les pâtisseries vont me quitter pour un moment, j’ai trouvé un livre de cuisine, pas cher du tout (3€ pour les curieux que ça intéressent !), et dedans, bien que les desserts soient alléchants, j’aurai souhaité tenté les vrais plats… Pour vous donner l’envie de cuisiner avec de vrais légumes frais, et vous prouver qu’on peut manger des brocolis et que c’est bon !

Challenge accepted !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire