- Et sinon ça va vous? -

Un peu "de sérieux" dans ce blog! Je suis tombée, hier soir, sur un article sur 20 minutes qui parle de la mode. L’Institut Français de la Mode a sorti un rapport sur les femmes et la mode (en France et en Europe) pour l’année 2011. Avec ma conscience de bonne bloggeuse, j’ai trouvé normal de le lire, plutôt que de faire un résumé d’un article qui est finalement un autre résumé. Et puis, moi, je suis plus drôle !

Quoi qu’il en soit, voyons comment se comportent les européennes face à la mode. 

Zara et H&M - Les deux marques qu'on aime !

- En France, le marché de l’habillement c’est 15 milliards d’euros !
                • Analyse perso : Et là on voit qu’on dépense toutes beaucoup trop !

- Bien que la conjoncture économique ne facilite pas la vie quotidienne, la française ne se limite en rien dans l’achat de fringues. Au contraire, l’IFM note une hausse des achats. C’est surtout grâce à la multiplication des chaînes telles que Zara et H&M (on va en reparler !) parce que ça coute moins cher.
                Analyse perso : En même temps, il ne faut pas nous tenter comme ça, c’est inhumain parfois !

- Juste comme ça, les nanas de 15/24 ans dépensent trop ! Les nanas de 25/39 ans sont économes et pensent utile ! Et le reste pense aux achats de qualité.
                Analyse perso : Et ouais, moi du haut de mes 25 piges, je deviens sage et mature… (Et que personne ne rigole !)

- Les deux raisons principales des pulsions d’achats sont : le changement de saison et le renouvellement de garde-robe !
                • Analyse perso : Bah en même temps, quand les saisons changent, faut bien s’habiller différemment. Et puis bon, faut changer… Y a que du bon dans le changement ! Nan ?!

- La marque on s’en fout maintenant. C’est un peu rapide comme conclusion, mais sachez que des fringues qui viennent de chez H&M ou chez Zara (les marques phares de l’époque !) peuvent devenir, au même titre que des marques de luxe, des vêtements dont on rêve !
                • Analyse perso : Et ouais, qui n’a pas dit : « Ahhh, trop belle cette robe ! Arf, jpeux pas me l’offrir ! ». Alors que ce n’est ni une création Chanel, ou une Alexander McQueen ! Ouais, on se construit nos rêves à notre échelle, c’est tout !

- 70% des femmes reconnaissent ne porter que la moitié de leur garde-robe.
                Analyse perso : Je ne me sens pas concernée… Quoi une armoire pleine chez mes parents ?!

- Et enfin, on apprend que les allemandes sont friandes de marques et de vêtements de luxe. Que les françaises sont plus mûres face à la crise économique et qu’elles favorisent les bas prix et les périodes de soldes. Et enfin que les britanniques accordent plus d’importance à leur style général et au prix qu’à autre chose !
                Analyse perso : Les allemandes dépensent le plus, les françaises tentent d’être sérieuses, et les brit' ont toujours eu la classe ! NORMAL…

Conclusion perso : Cette synthèse de rapport (qui fait un peu plus de 10 pages contre plus de 200 pour le rapport entier) établit des vérités que nous connaissons déjà il me semble. On achète trop de fringues, parce qu’on aime ça. Au même titre qu’un mec qui va vouloir s’acheter des jeux vidéos, bah nous on a plus tendance à craquer sur des chaussures, une robe ou un sac (ou les trois à la fois !). Alors ouais, on ne gagne pas grand-chose, on galère un peu à la fin du mois, on se prive même parfois, mais juste un truc…

Laissez-nous craquer ! Juste un peu… Après tout, nous ne sommes que des filles !

L’excuse bidon…Chuuut !

4 commentaires:

  1. Parce que toi, tu n'es pas du genre à t'acheter des jeux vidéo ?
    Ah bah non en fait, tu as raison, tu attends sagement qu'ils s’achètent tout seul pour pouvoir y jouer, malin !

    Blague à part, il semblerait que cette tendance à dépenser d'avantage son argent en ces temps de crise ne concerne pas seulement la mode mais également la bouffe.

    Vive la crise !

    RépondreSupprimer
  2. En même temps, quand on est jeunes, on peut pas se permettre d'acheter des fringues chères, on préfère acheter beaucoup car on a aussi envie de changement.
    A choisir, je préfère acheter 4 jupes à 30€ chez H&M plutôt qu'une seule à 120 chez The Kooples.
    Plus tard, je préférerais dire "ouais mais au moins y a la qualité" ... mais quand on est jeunes et qu'on a pas beaucoup de sous, on achète moins cher ... même si à force d'acheter, on dépense peut être plus XD

    RépondreSupprimer
  3. Anonyme9/08/2011

    En même temps moi je suis un homme et je craque aussi facilement sur une chemise ou une paire de chaussures que sur un DVD ou un jeu vidéo. XD

    RépondreSupprimer
  4. @Anonyme: La prochaine fois, je ferais attention à mes lecteurs masculins! ;P

    RépondreSupprimer

Fourni par Blogger.